Accès direct au contenu

Histoire de prénom

Hart ne regrette pas Capello

Le changement de sélectionneur ne semble pas avoir perturbé Joe Hart. Gardien numéro un, le Citizen n’avait que très peu de rapport avec Capello, qui ne connaissait même pas le prénom de son dernier rempart. Joe Hart se confie dans les colonnes de L'Equipe : « Ils m’appelaient John. J’essayais de les corriger, mais, à la fin, je me disais juste dans ma tête : “Mon prénom, c’est Joe”. Avec un sélectionneur anglais (Roy Hodgson), c’est complètement différent, et la communication est bien meilleure. » Capello avait donc tout faux, y compris sur les prénoms des joueurs qu’il sélectionnait.