Accès direct au contenu

Foot - Real Madrid

Real Madrid : Casillas craint-il les sifflets du Bernabeu ?

Iker Casillas

Relégué sur le banc du Real Madrid à l’occasion de la réception d’Elche, Iker Casillas a été évoqué par l’expert du football espagnol de Sky Sports, Guillem Balague. Et l’analyse est plutôt intéressante.

« Iker Casillas et Keylor Navas sont les deux meilleurs gardiens du championnat. La chose la plus importante est de poursuivre notre bon début de saison et de continuer à s’améliorer. Ce débat entre Iker et Keylor est maintenant clos. Les gens vont bientôt comprendre qu’Iker Casillas est un joueur très important pour le club ». Si Cristiano Ronaldo a pris la défense d’Iker Casillas mardi soir, il n’a pas écarté les doutes autour de l’avenir du portier espagnol.

MANQUE DE CONFIANCE DE SES COÉQUIPIERS ?

Interrogé sur la situation de Casillas, Guillem Balague se pose tout d’abord plusieurs questions : « Ce qui est intéressant, c’est que les défenseurs centraux sont en baisse de régime également, peut-être parce qu'ils ne font pas confiance au gardien de but ? Keylor Navas est plus tranchant. Casillas a été affecté, non seulement mentalement mais physiquement par ce qui s'est passé. C'est une question à poser aux défenseurs centraux. Ils ne répondront jamais bien sûr, mais je me demande si tout le monde est en train de lâcher Casillas en ce moment ? »

CASILLAS ET LE TROPHÉE FÊTANT SES 15 ANS

Mais une remarque est plus intéressante que les autres. Après la rencontre de Ligue des Champions face à Bâle à Bernabeu, Iker Casillas s’est vu remettre une réplique de Cibeles avec l'inscription "Iker Casillas 1999-2014", en référence aux 15 années du portier en équipe première. Un trophée remis dans le vestiaire… et non devant les supporters : « Il a reçu un trophée en hommage à ces 15 années, qu’il aurait normalement dû obtenir sur le terrain devant les fans, mais cela a été fait dans une pièce cachée. Il semble qu’Iker Casillas a eu peur des sifflets du Bernabeu. La situation dans son ensemble est un peu effrayante, mais vous avez un entraîneur qui a pris une décision qui, je pense, est une décision sportive en grande partie. »

Articles liés