Accès direct au contenu

Soustraction

Espagne-France : les notes des Bleus

Karim Benzema

Difficile d'élever les notes au-dessus de la moyenne après un match qui fut marqué par la nonchalance des Français. Les différents remplaçants effectués par laurent Blanc n'auront pas suffit.

Les notes :

Lloris (8)

Il manque deux dégagments en début de match mais ne peut rien sur le but. Impecable sur le terrain comme en dehors. Il a salué le peu de supporters Français présents à la fin du match.

Un grand gardien entouré d'une petite équipe.

A.Rami (6)

Il n’a pas fait son habituelle bêtise de début de match. Quoique, sur le premier but, il hésite à défendre. Sinon, il n'a pas eu grand chose à faire.

G.Clichy (5,5)

Mauvaise appréciation qui aurait pu coûter un but en début de rencontre Plus déterminé en seconde sur ses interventions. Lui aussi a été trop attentiste.

M.Debuchy (4)

Il était un peu perdu en première mi-temps étant donné que l’essentiel des attaques françaises se déroulaient à gauche. De plus, il n'est pas habitué à jouer si haut, il a besoin d’espace pour monter et là, il ne pouvait pas. Pris de vitesse par Alba sur le premier but (19’). En deuxième, il a voulu se rattraper... Remplacé par Menez (63’), trop discret.

Réveillière (4)

Quelques interceptions de choix en première mi-temps mais il était en manque de rythme ou sans rythme. Dépassé par Pedro dès son entrée et à l'origine du pénalty (88').

L. Koscielny (6,5)

Sans doute l'un des meilleurs Français sur le terrain. Il a clairement montré que Laurent Blanc (ou un autre) pouvait compter sur lui à l'avenir.

M’Vila (5)

Il n'a pas été visible du match. Sa percusion et sa puissance exprimées à Rennes ne sont qu'une légende en Ukraine. Remplacé par Giroud (79') qui n'a pas eu le temps d'imposer sa grandeur.

Cabaye (4,5)

Il fait un magnifique coup-franc qui partait dans le but sans une magnifique intervention de Casillas. Il écope d’un carton jaune pour une semelle sur Busquets (42’) et c'est presque tout. Le messie que l'on attendait ne fut pas au rendez-vous lui aussi.

Malouda (4)

Il se fait surprendre par Xabi Alonso sur le premier but. Beaucoup de centres sans conviction. Remplacé par Nasri (63’). Toujours aussi nonchalant et snobe.

F.Ribéry (7)

Techniquement Ribéry est au point mais souvent trop seul... Beaucoup de centres, de dynamisme. N’a pas ménagé ses efforts. Le seul à mouiller le maillot. Ou à se le faire déchirer, comme en première mi-temps. Il a été une des rares satisfactions de cet Euro 2012.

K.Benzema (5)

Un coup-franc lointain, une frappe aérienne. Quelques incursions mais pas assez pour un attaquant de classe internationale. Pourtant, à la fin du match, il a préféré retenir la satisfaction d'être arrivé en quart plutôt que sa mauvaise performance lors de cet Euro.

Par Arnaud Boisteau