Accès direct au contenu

En apprentissage

Equipe de France Sakho nage dans son nouveau costume

Mamadou Sakho est le seul joueur reconduit par Laurent Blanc après le match nul en Biélorussie (1-1). Associé à Younès Kaboul, le jeune jouer du Paris Saint-Germain n'a pas montré la même assurance que dans son club.

Associé à Younès Kaboul, Mamadou Sakho formait une charnière centrale jusque-là inédite sous l'ère Laurent Blanc. Seul joueur rescapé du match nul face à la Biélorusssie (1-1), le jeune défenseurdu PSG (21 ans) a pu bénéficier de l'expérience du défenseur de Tottenham, de 4 ans son aîné et de celle de Steve Mandanda, titulaire et capitaine d'un soir.

En manque d'assurance
Mis à mal lors de son premier duel de la soirée (6è), Mamadou Sakho a peu à peu gagné en assurance au fil de cette première mi-temps. En manque de repères puisqu'il n'a jamais été associé à Younès Kaboul ou Steve Mandanda, le solide défenseur du Paris Saint-Germain a pris confiance et s'il a parfois péché dans la relance (13è), du moins s'est-il montré solide dans les tâches défensives, bien que peu inquiété, il est vrai. Il a également participé à l'animation offensive avec une tête à la 28è minute, sur un corner de Yohan Cabaye, même si celle-ci est passée loin du but ukrainien. Une performance qui correspond à ce qu'on pouvait attendre d'un novice en Equipe de France mais au talent très prometteur.

C'est un jeune qui continue d'apprendre au sein d'une équipe en construction et chaque minute passée sous le maillot bleu apportera de l'assurance au probable futur taulier de la charnière de l'Equipe de France.