Accès direct au contenu

Foot - Équipe de France

Équipe de France : « J’y crois même si cette équipe m’a trop souvent déçue »

Christophe Dugarry

À la veille de la réception de l’Ukraine au Stade de France pour le match retour des barrages à la prochaine Coupe du monde, Christophe Dugarry veut encore y croire.

L’équipe de France tentera ce mardi de renverser la tendance au Stade de France suite à sa défaite à Kiev vendredi dernier pour le compte des barrages à la prochaine Coupe du monde au Brésil. Si Christophe Dugarry, ancien international tricolore, a confié avoir été trop déçu, il veut encore croire à une possible qualification.

« BATTRE L’UKRAINE 2-0 N’A RIEN D’INSURMONTABLE »

« Je suis inquiet mais j’y crois. Battre l’Ukraine 2-0 n’a rien d’insurmontable si on y met les ingrédients, a indiqué Christophe Dugarry, champion du monde 1998. Il faudra faire le match contraire du barrage aller. Je pense que c’est lorsqu’on est au pied du mur qu’on arrive à trouver des ressources inimaginables. J’y crois même si cette équipe m’a trop souvent déçue. Je ne connais pas un seul joueur - pas même l’immense Zinédine Zidane - dont la carrière a été un long fleuve tranquille. »

« LE CONTEXTE EST DIFFÉRENT DE BORDEAUX - MILAN »

« Le contexte est différent du nôtre. Milan nous avait sous-estimé et avait pris ce match à la légère après le 2-0 du match aller. Le début de match a fait la différence. On ne pouvait pas répondre techniquement alors il fallait mette plus de rythme et d’intensité, on était très agressif, a-t-il expliqué. On a eu la chance de marquer dans la première demi-heure. On s’est rendu compte que c’était possible et eux ont continué à jouer sur un faux rythme. On était plutôt l’Ukraine et le Milan AC était l’équipe de France. »

Articles liés