Accès direct au contenu

Foot - Équipe de France

Équipe de France - Deschamps : « Je ne suis pas résigné pour Benzema »

Invité du Canal Football Club sur Canal +, le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps est revenu sur la concurrence en attaque où il ne semble pas avoir vraiment tranché entre Olivier Giroud et Karim Benzema.

Titulaire lors des trois derniers matches des Bleus, Olivier Giroud semble avoir pris une longueur d’avance sur Karim Benzema dans le duel qui les oppose pour le poste d’attaquant numéro un. Muet pendant 1222 minutes avant d’enfin retrouver le chemin des filets face à l’Australie, Karim Benzema a perdu une place qui lui était promise autant pour son inefficacité que pour son manque d’implication apparent. Tout le contraire de Giroud qui pèse sur les défenses adverses et libère des espaces pour ses partenaires.

« IL Y A DE LA CONCURRENCE »

Interrogé sur le sujet au micro du CFC, le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps a refusé de trancher. « Giroud, je l’ai fait débuter les trois derniers matches. Ça veut tout dire et rien dire, c’est évolutif. Olivier nous apporte beaucoup et marque des buts. Karim (Benzema) aussi, il y a de la concurrence. Le système où on est le plus performant, c’est avec un attaquant axial donc un seul de ces deux joueurs débute le match », a-t-il expliqué avant de s’étendre un peu plus sur le cas Benzema.

« J’AI CONFIANCE EN KARIM »

« Je ne suis pas résigné pour Karim mais je suis dans une logique sportive. J’ai confiance en Karim, il a connu une période difficile, il avait perdu confiance mais ces deux buts (face à l’Australie et la Finlande) vont lui redonner cette confiance. » Une confiance dont les Bleus auront bien besoin les 15 et 19 novembre prochains au moment de jouer leur avenir en Coupe du monde face au Portugal, la Grèce, l’Ukraine ou la Croatie.

Articles liés