Accès direct au contenu

Foot - Equipe de France

Équipe de France : Anthony Martial, Kingsley Coman… Le constat sans appel de Paul-George Ntep !

Interrogé sur ondes de RMC ce lundi, Paul-Georges Ntep est revenu sur la concurrence à son poste en équipe de France.

Blessé pendant de longs mois, Paul-George Ntep a peut-être perdu le train qui le mène vers l’Équipe de France. Mais qu’il se rassure, ce dernier devait vite repasser… Cependant, son image et la concurrence de Kingsley Coman et Anthony Martial à son poste chez les Bleus pourraient le retarder. Questionné à ce sujet, Paul-George Ntep a révélé ne pas être « pressé ».

« C’est des mecs qui sont à Manchester, au Bayern… »

« Vous savez, moi je ne suis pas du tout pressé. Antho (Martial) et Kingsley (Coman) ont fait leur arrivée en équipe de France. Antho a prouvé à chaque match qu’il a fait. C’est des mecs qui sont à Manchester, au Bayern, ils ont un certain temps d’avance sur moi parce qu’ils jouent des compétitions européennes. Le fait d’être appelé en équipe de France alors que je ne jouais entre guillemets 'qu’à Rennes', ça m’a fait plaisir (...) Être à Rennes c’est pas une tare. Cela me permet d’enchaîner les matches », a tout d’abord expliqué l’attaquant du Stade Rennais.

« Il y a souvent des gens qui vous collent une étiquette… »

« Il y a souvent des gens qui vous collent une étiquette, de caillera, de bad boy… Alors que pas du tout. Forcément je me trouve différent car aujourd’hui je vois des jeunes arriver et je me dis qu’à leur âge j’avais aussi besoin de gens qui me poussent. Donc j’essaye d’emmener les gens avec moi, d’être un leader positif. Si je suis resté à Rennes, c’est pour prendre du coffre, de la maturité », a-t-il ajouté.

Articles liés