Accès direct au contenu

Foot - Coupe du monde

Coupe du monde - Qatar : « Je demande une réattribution à un pays qui respecte les droits de l’homme »

Abdeslam Ouaddou

Invité de Yves Calvi sur RTL ce lundi matin, Abdeslam Ouaddou est monté au créneau pour la réattribution de la Coupe du monde 2022.

Si un débat a lieu pour les températures caniculaires au Qatar, la polémique continue d’enfler autour des conditions de travail. Récemment invité de RMC, Eric Gerets, en poste à Lekwiya, n’avait pas hésité à témoigner : « C’est très triste. J’espère que la FIFA sera sévère. Et que ça se passera un peu mieux pour la suite ». Passé par Lekhwiya et le Qatar SC, Abdeslam Ouaddou avait déjà témoigné, il y a quelques mois : « C’était un peu compliqué pour sortir du pays. En plus j’étais avec mes enfants. J’ai dû faire intervenir mes avocats. Ça c’est bien passé même si j’ai galéré pour obtenir une autorisation de sortie. Je suis rentré ».

Ouaddou dénonce le système

Ce lundi matin, au micro de RTL, l’ancien défenseur de Nancy et de Valenciennes, s’est montré contre l’organisation de la Coupe du monde au Qatar : « Ma motivation première est de médiatiser ces méthodes archaïques et barbares pour pouvoir sortir nous citoyens français qui sommes coincés depuis un moment au Qatar. Malheureusement ils n'ont pas la même carrière que moi, ils n'ont pas le même nom et aujourd'hui personne ne parle d'eux. Pour certains d'entre eux, ils sont bloqués depuis 5 ans, ils aimeraient rentrer en France, mais ce système de Kafala les empêche. »

« Le Q ne respecte pas les droits de l’homme »

« Pour moi je pense, d'ailleurs je fais partie d'un mouvement qui demande une réattribution de la Coupe du monde à un autre pays qui respecte les droits de l'homme, qui respecte les droits les plus élémentaires de l'être humain, parce que qu'aujourd'hui le Qatar ne respecte pas ces droits. »

Articles liés