Accès direct au contenu

Foot - Coupe du Monde

Coupe du Monde Brésil 2014 : Quand l’Angleterre s’insurge pour Nasri…

Alors que l’absence de Samir Nasri de la liste des 23 Bleus convoqués pour le Brésil ne surprend pas grand monde en France, l’Angleterre s’interroge.

La non-convocation de Samir Nasri pour le Mondial au Brésil était prévisible. Le joueur a surement payé sa réputation sulfureuse, ce qui ne semble pas choquer grand monde en France. En Angleterre pourtant on se demande encore pourquoi le meneur de jeu n’a pas été sélectionné, tant il a impressionné cette saison avec Manchester City. Les Britanniques se demandent en effet comment les Bleus peuvent se passer du joueur de 26 ans, qui vient de réaliser le doublé Coupe/Championnat avec les Citizens et qui a même marqué le but du sacre en Premier League.

« UN DES MEILLEURS JOUEURS DU CHAMPIONNAT »

Outre-Manche Samir Nasri peut compter sur plusieurs soutiens, le premier et non des moindres est Manuel Pellegrini, entraineur du Français à Manchester City. « Je ne peux imaginer que Nasri ne soit pas au Brésil parce qu'il a été l'un des meilleurs joueurs du championnat et quelqu'un de très important pour nous cette saison » a expliqué le Chilien. « S'il ne va pas au Mondial, c'est une grosse erreur ». Même son de cloche dans la presse britannique : « Deschamps a viré Nasri en février après la déception du match aller des barrages contre l'Ukraine mais pourtant il semble difficile d'ignorer sa récompense d'homme du match dimanche ainsi que ses bonnes performances tout au long de la saison » pouvait-on lire dans le Daly Mail ce lundi. Cette saison, le milieu offensif a été un des fers de lance de l’attaque des Sky Blue, avec 11 buts et autant de passes décisives en 46 matches.

« JE PENSE QUE LES JEUX SONT FAITS »

Il l’avouait déjà au micro de Canal + lors du sacre de Manchester City en Premier League. Samir Nasri était plus que pessimiste quant à sa présence dans la liste des convoqués pour le Mondial. « Pas besoin de spéculer, je pense que les jeux sont faits, c'est comme ça » avait-il déclaré. « Je respecte son choix. Je partirai en vacances et je regarderai la Coupe du monde à la télé ». En cause un passif trop lourd pour l’ancien Marseillais, qui a notamment été suspendu trois matches par la Fédération français de football, après avoir insulté un journaliste lors de l’Euro 2012. « J'ai joué dans plusieurs clubs, je n'ai jamais eu un problème extra sportif ou dans le vestiaire » expliquait-il pourtant peu de temps après son sacre anglais.

Articles liés