Accès direct au contenu

Foot - Coupe du monde

Coupe du monde Brésil 2014 : Quand Daniel Alves s’en prend ouvertement aux médias brésiliens !

Daniel Alves

Si son avenir fait beaucoup parler depuis quelques jours, Daniel Alves est revenu sur la Coupe du monde au Brésil pour le média Lancenet.

International brésilien, Daniel Alves a eu besoin de quelques semaines pour digérer l’humiliation vécue à domicile lors du Mondial. S’il garde toujours un goût amer de la compétition, il n’a pas hésité à impliquer les médias dans la chute de la Seleçao.

« LE PLUS GROS PROBLÈME DE LA SÉLECTION »

« Les médias ne nous ont pas laissés travailler en paix. Si vous regardez les autres équipes, elles avaient droit à quinze minutes d’entraînement ouvert aux médias. Et les médias acceptaient ça. Mais on ne voit rien de tel au Brésil, où les médias couvrent l’équipe nationale 24 heures sur 24. Au Brésil, les médias vous encensent si vous gagnez. Ils vous descendent si vous perdez. Pour moi, ça a été le plus gros problème de la sélection, cette surexposition médiatique.»

« UN JOUR TRISTE POUR TOUS LES BRÉSILIENS »

Récemment, c’est David Luiz qui est revenu sur la déroute face à l’Allemagne : « C'était le black-out total. Aujourd'hui encore, personne ne peut expliquer ce qui s'est passé. En dix minutes, on se prend quatre buts et on voit notre rêve s'envoler. Parfois, dans des matchs où on perd 1-0, on souffre beaucoup plus. Là, on n'a même pas eu le temps de souffrir. Cela fit « boum », et c'était fini. Ça a servi de leçon, d'apprentissage. C'était un jour triste pour tous les Brésiliens et pour tout le football. Personne ne s'attendait à cela. Mais ce qui ne tue pas nous rend plus fort ».

Articles liés