Accès direct au contenu

IL AVAIT TOUT PREVU

Chaouchi heros de toute lalgerie

le10sport

Si Antar Yahia a délivré les Fennecs face à l'Egypte à Khartoum (1-0), c'est bien Fawzi Chaouchi, gardien remplaçant, qui devient le héros de tout un pays. Et il l'avait dit avant même le début du match. Quel visionnaire !

Des tigres, des lions, des panthères, des requins et maintenant des? Fennecs ! Oui, l'Afrique du Sud verra débouler sur ses terres les Algériens ! Après avoir vu leur bus caillassé et bu le calice jusqu'à la lie au Caire la semaine passée, ces derniers ont réalisé le match qu'il fallait pour venir à bout d'une accrocheuse équipe d'Egypte qui aura tout tenté jusqu'à la fin (1-0). Cette fois, pas de temps additionnel "meurtrier". Cette fois, un but, suffisant, signé Yahia en fin de première période. Et quel but ! Totalement excentré côté droit dans la surface, l'arrière central a expédié une demi-volée surpuissante sous la barre d'Al-Hadary ! Le but sera maintenu jusqu'à la fin de la rencontre grâce à un seul homme : Fawzi Chaouchi. Un homme qui sait tenir parole. Sachant qu'il serait titulaire en raison de la suspension du portier titulaire Lounès Gaouaoui, le gardien de 25 ans avait eu ces mots prémonitoires dans le quotidien Liberté : «L'Algérie peut compter sur moi. Je répondrai présent. Je serai à la hauteur et je suis très excité à l'idée de contribuer à prendre notre revanche».

«Ce match, j'en fais mon affaire»
Quel nez, quel match, quelle muraille ! Un peu présomptueux quand même le jeune Chaouchi (25 ans) mais tellement bien inspiré. Dans ses arrêts, dans ses dires. Voyez ce qu'il avait encore signifié dans Tunisie Soir : «Je veux qu'on dise que Chaouchi est à l'origine de la qualification. Ce match sera une rencontre d'hommes et j'en fais une affaire. Celui qui a peur n'a qu'à rester chez lui. Je veux lancer un message à tous nos supporters pour leur dire qu'Incha Allah, on va revenir avec la qualif? de Khartoum». Auteur de trois parades de classe internationale (à la 4e minute sur une tête de Mohammadi, à 33e minute sur une frappe de l'extérieur du pied droit et, enfin, à vingt minutes du terme sur une tentative d'Abd Rabo), Chaouchi permet ainsi à l'Algérie de disputer sa première Coupe du Monde depuis 1986. A Alger, la fête est déjà débutée.