Accès direct au contenu

Willems en déroute

Allemagne-Pays-Bas : les notes des Pays-Bas

Jetro Willems

Les Pays-Bas se trouvent au bord de l’élimination suite à leur revers face à l’Allemagne (2-1). Si Robin Van Persie a offert un bel éclair, la défense des Oranje a sombré.

Maarten Stekelenburg : 6
On ne pouvait avoir que de la compassion pour un gardien qui dispose d’une telle « défense ». Le portier de l’AS Roma a maintenu un semblant de suspense en réalisant trois arrêts décisifs face à Badstuber (37e), avant la pause (45e) et face à Hummels (52e). Il a tout de même failli gâcher sa prestation en manquant son dribble face à Klose (88e).

Gregory Van der Wiel : 5
Le moins mauvais des défenseurs bataves. Pas très compliqué certes. Offensivement, il n’a rien apporté de notable. Un match sans relief.

John Heintinga : 4,5
A peine mieux que son compère de l’axe. Heitinga couvre Gomez sur le premier but puis s’est montré trop laxiste sur le marquage sur Badstuber qui aurait pu fusiller Stekelenburg sur corner (37e).

Joris Mathijsen : 4
Le défenseur de Malaga n’a pas contribué à rassurer son jeune coéquipier, Willems. Mathijsen a constamment été dominé par Gomez. Le défenseur central est en retard sur le premier puis manque son intervention sur le second. Trop lent et parfois mal placé, Joris Mathijsen a manqué son retour.

Jetro Willems : 2
A 18 ans à peine tassés, le latéral gauche du PSV Eindhoven vit un cauchemar depuis deux rencontres. Déjà en difficulté face au Danemark (1-0) et encore abandonné par Robben, Jetro Willems a coulé face aux Allemands. Son placement catastrophique a permis à Müller et Özil de se régaler. Battu dans le jeu aérien, il a aussi été dominé dans les duels. Encore beaucoup trop tendre pour une telle rencontre.
 

Mark Van Bommel : 4
L’ancien joueur du Barça a rappelé en début de rencontre qu’il pouvait aussi utiliser pour jouer au football. Auteur d’une superbe ouverture pour Van Persie (5e), il a ensuite décliné, perdant la bataille du milieu. Remplacé à la pause par Rafael Van der Vaart (46e) qui a contribué à la meilleure animation batave sans toutefois assez peser.


Nigel De Jong : 4,5
Battu dans la récupération en première période, le bourreau de Ben Arfa a mieux maîtrisé son rôle par la suite après la sortie de Van Bommel. Mais un rendement assez anecdotique.

Wesley Sneijder : 6
Une intervention décisive... auprès de son entraîneur. Il semblerait que ce soit bien le créateur de l’Inter Milan qui ait demandé à passer sur un côté pour installer un 4-4-2. Un système qui a permis aux Néerlandais de prendre l’ascendant lors de la demi-heure de jeu. Au fil des minutes, Sneijder est monté en régime comme sur cette frappe dangereuse (62e).

Arjen Robben : 5
Plus collectif que par le passé, Robben a débuté en provoquant deux occasions intéressantes. Mais le soliste du Bayern a décliné au fil du temps et parfois est retombé dans ses travers. Il a également négligé son replacement. Juste physiquement, il fut remplacé par le batailleur Dirk Kuyt (83e).

Ibrahim Afellay : 3
Ses premières minutes furent intéressantes puis le néant. Après avoir gâché une superbe occasion en manquant son centre pour Van Persie (18e), le joueur du Barça a disparu et fait preuve d’une étonnante passivité. Remplacé à la pause par Klaas-Jan Huntelaar (46e) qui a apporté sa fraîcheur et une meilleure assise offensive mais à la finalité rien de décisif.

Robin Van Persie : 6,5
L’idole des Gunners a manqué ses deux premières opportunités mais il a longtemps su batailler seul au milieu de la défense allemande. Mieux secondé en deuxième période, RVP a illuminé la rencontre d’une frappe du... droit pour battre Neuer (73e). Pas un grand match mais encore buteur.