Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Les JO 2024 favorables à la candidature de la France pour 2023 ? La réponse de Laporte !

Invité à s'exprimer sur la candidature de la France pour l'organisation de la Coupe du monde 2023, Bernard Laporte explique que les JO 2024 pourraient jouer un rôle prépondérant. 

France ? Irlande ? Afrique du Sud ? L’une de ces trois nations majeures du rugby mondial sera donc la future organisatrice de la Coupe du monde 2023, et le Word Rugby doit désormais trancher. Interrogé dans les colonnes du Midi-Olympique ce lundi, Bernard Laporte admet que la décision du CIO de donner les Jeux Olympiques 2024 à Paris pourrait favoriser la candidature de la France

« France 2023 peut être une formidable répétition grandeur nature pour Paris 2024 »

« Paris 2024 est une formidable plus-value pour nous. Avec les Jeux à Paris et, un an auparavant, la Coupe du monde de rugby, la France peut devenir le plus grand terrain de sport du monde ! D’une certaine manière, France 2023 peut être une formidable répétition grandeur nature pour Paris 2024. Nous avons l’occasion de lancer une fête qui durera jusqu’à l’été suivant, pendant près d’un an, puisque France 2023 doit d’abord être une compétition populaire et accessible. Onze des treize régions administratives se sont engagées à nos côtés, soit 66 départements. Ce sont des signes forts qui nous ont servi dans le processus de désignations des villes hôtes. Les stades choisis (9, pour dix villes hôtes), outre le fait qu’ils ne nécessiteront aucun travaux, s’inscrivent sur tout le territoire français ; Lille, Nantes, Nice ou Lyon seront autant concernés que des villes plus rugbystiques comme Toulouse et Bordeaux. 80 % des Français seront concernés par la Coupe du monde de rugby », estime le président de la FFR

Articles liés