Accès direct au contenu

Révélation

Match truqué : Lhistoire de Patrick Montel qui accable Montpellier

Patrick Montel

Après les révélations de France 3 Languedoc-Roussillon sur le match truqué entre Cesson et Montpellier, Patrick Montel est venu mettre de l’huile sur le feu en publiant sur son blog un billet qui accuse directement un joueur héraultais.

Un joueur et sa compagne mis en cause
Une enquête serait actuellement en cours pour déterminer l’ampleur de la fraude autour de la rencontre Cesson-Montpellier, au cours de laquelle la FDJ a constaté un nombre anormal de paris. Des proches de joueurs de Montpellier se seraient rendus dans différents lieux de mises pour placer d’importantes sommes sur un résultat positif du relégable face au champion de France. Des soupçons auxquels Patrick Montel vient désormais apporter sa pierre en racontant une histoire troublante sur son blog : « Dans un bar parisien, un colosse discute avec le patron. Une blonde au physique de mannequin quelques minutes plus tard, dépose une enveloppe sur le comptoir. Le patron compte discrètement les billets de banque qu’elle contient. 4500 euros en liquide. Le manège n’aura duré que quelques secondes mais n’aura pas échappé aux serveurs qui trompent leur ennui en ce samedi après midi. Il est 14 heures. Le coup de feu est derrière eux. Intrigués, les employés du bar viennent aux nouvelles. Les visages du colosse et de la blonde ne leur sont pas étrangers. Le patron après quelques hésitations finit par lâcher le morceau. La jolie blonde a parié sur le score à la pause d’une rencontre ordinaire de handball. Le colosse est l’un des joueurs cadres de Montpellier. La jeune femme blonde est sa compagne, animatrice sur une chaîne de la TNT. Elle a misé la totalité de son pactole sur Cesson rentré au vestiaire avec au moins un but d’avance sur Montpellier à la mi-temps. ».

Patrick Montel averti par l’un des clients
Les informations que relatent Patrick Montel sont celles obtenues d’un client de l’établissement, qui aurait contacté le journaliste le considérant doté d’une certaine « éthique ». Néanmoins, après avoir révélé l’affaire, il aurait préféré demeurer dans l’ombre, loin d’une éventuelle tornade médiatique : « Mon informateur estime avoir fait son devoir et prend ses distances lorsque j’évoque avec lui au téléphone les suites médiatiques à donner à l’affaire. Pas question que les serveurs témoignent face caméra (Ils ne sont pas des balances) et lui pas davantage, compte tenu de sa position de témoin indirect. D’accord pour allumer la mèche mais pas pour assumer les conséquences de la déflagration. ». C’est suite aux paris des serveurs ayant compris la fraude que la FDJ aurait bloqué la rencontre. Tout près, un autre bar aurait été le témoin de la même scène, idem à Montpellier.

Témoin indirect du scandale, le journaliste propose une histoire qui accable un joueur et semble confirmer les soupçons autour du club. Dominateur depuis près d’une décennie dans l’hexagone, le MAHB pourrait tomber de bien haut si l’enquête en cours venait mettre à jour de biens lourds secrets.