Accès direct au contenu

Omnisport

Boxe : Tony Yoka se paie Michael Wallisch après sa victoire !

Pour son septième combat professionnel, Tony Yoka a surclassé Michael Wallisch en trois rounds et n’a pas hésité à se moquer de sa victime du soir.

Après son premier succès de l’année 2019 en juillet à Antibes face à Alexander Dimitrenko, Tony Yoka se frottait à Michael Wallisch samedi au Parc des Expositions de Nantes. Devant les 6000 spectateurs présents dans la salle, le champion olympique de 2016 a très vite pris le dessus sur l’Allemand et a plié l’affaire en trois rounds. Dans la foulée de sa victoire plutôt facile, Yoka a profité de la physionomie du combat pour se payer Wallisch.

« Il n’y avait rien de très méchant en face »

« Je ne savais pas quelle tactique il allait employer. Mais quand j’ai vu qu’il n’y avait rien de très méchant en face… Alors je me suis lâché. Il fallait que je fasse plaisir au public. Depuis que Souleymane (NDLR Cissokho) et moi on est passés professionnels, c’est le meilleur public qu’on a eu. On va revenir ici. La tactique était de bien jauger avec mon bras avant, de ne pas laisser Wallisch s’organiser. Dès que j’étais un peu sur le recul, il attaquait. Au troisième, je me suis lâché car mes crochets du droit passaient bien. J’ai profité de ma famille pendant un an, alors je voulais trois combats cette année », a confié Tony Yoka après sa victoire face à Michael Wallisch dans des propos rapportés par L’Equipe. Pour 2020, Yoka prévoit du lourd en signant avec un gros promoteur.

Articles liés