Accès direct au contenu

IMMERSION

Au cur du Marathon d’Amman

À quelques dizaines de kilomètres de l'agitation syrienne, la ville d'Amman a vécu au rythme d'une journée marathon. Le 10 Sport a chaussé ses baskets pour vous faire partager cette immersion unique dans la capitale jordanienne.

Difficile de faire abstraction de l'actualité mouvementée qui est celle de la région depuis maintenant 20 mois. Et pourtant, malgré le drame syrien, la Jordanie continue de vivre sereinement. Un havre de paix qui a abrité la quatrième édition du marathon d'Amman, vendredi dernier. Curieux de découvrir un pays des merveilles historiques, mais également de se frotter à la population sportive du Moyen-Orient, Le 10 Sport a enfilé son short pour prendre le départ du... 10 kilomètres (il fallait trancher : préparer le marathon ou vous faire vivre le mercato estival. Nous avons choisi de ne pas vous priver d'infos transferts. Et cela nous a bien arrangés...). Rendez-vous pris dans les rues d'Amman, à 9h30, sur la ligne de départ.

Des cris de joie au départ

« J'ai déjà participé l'année dernière, faîtes attention, ça part vite », prévient cette Hollandaise exilée en Jordanie pour quelques mois. Elle connaît très bien la ville et nous sert de traductrice. À quelques minutes du départ, nous croisons le chemin de Ryad, déjà essoufflé : « Je ne cours pas souvent mais j'aime bien participer à ce genre d'événement. Il n'y en a pas beaucoup chez nous. » Le peloton, garni par plusieurs milliers de Jordaniens, est en effet composé en majorité de non-initié. Mais leur courage, mêlé à leur bonne humeur, leur permettra de franchir la ligne d'arrivée. En attendant, place notre défi. Au coude à coude avec les athlètes kenyans, éthiopiens et la crème du demi-fond locale, nous faisons encore illusion. Jusqu'à ce que le starter ne résonne... La foule se rue sur les premiers mètres du parcours, certains sprintent même, laissant éclater des cris de joie rarement entendus dans telles circonstances.

20° et un décor de rêve

Parti très tranquillement, nous voilà à l'abord du troisième kilomètre. Les têtes brûlées du départ accusent déjà le coup sur un début de parcours vallonné. Puis, vient la bonne surprise de la matinée : une descente interminable de trois kilomètres. Un régal pour récupérer un second souffle mais le 'cadeau' devient rapidement une difficulté, notamment pour les cuisses, sollicitées pour le freinage. En action depuis maintenant vingt bonnes minutes, nous plongeons au cœur de la ville, encouragé par les habitants et leurs applaudissements. Une ambiance réchauffée également par les 20° du thermomètre alors que l'horloge s'apprête à se positionner sur 10h. Le dernier tiers du parcours s'offre alors à nous. Déjà ? Malgré l'effort, un élan de lucidité nous rappelle le décor de rêve dans lequel nous sommes en train d'évoluer. Une ville pleine de lumière, de vie et d'envie. À commencer par celle de prolonger le plaisir de cette course.

La plus belle arrivée du monde

Balise du huitième kilomètre : la zone d'arrivée en ligne de mire. Le sponsor principal du marathon, le géant Samsung, a vu les choses en grand. Et les derniers mètres de ce ‘10 bornes’ sont un simple délice. Le peloton n'existe plus, les athlètes sont désormais séparés par quatre à cinq foulées d'écart et nous profitons de notre euphorie pour grappiller des dizaines de place. Plus que 500 mètres. Tête baissée, nous n'économisons aucune ressource et terminons à fière allure ce 10 km d'Amman. Coup d'œil sur le chrono : 43'02. Objectif atteint (moins de 45 minutes). Merci la folle descente de la mi-parcours... Mais la course n'est pas terminée. Devant nos yeux, un chef d'œuvre : le théâtre d'Amman. Le soleil fait ressortir ses couleurs et ses vieilles pierres historiques. Cette image, inoubliable, scelle la fin d'une aventure aussi sportive qu'humaine. Mais elle ouvre la page à bien d'autres découvertes que regorge la Jordanie. Et pour découvrir la mer Morte, la vieille ville de Jerash ou encore les merveilles de Petra, vous aurez vous aussi besoin de vos baskets. Mais promis, on laissera le chronomètre et le dossard au placard.

Résultats du Marathon

 Hommes

1- Mohammednuri ABDELA (Ethiopie) : 2’19’39

2- Lawrence KIPTOO (Kenya) : 2’19’43

3- Methkal ABU DRAIS (Jordanie) : 2’27’52

Femmes

1- Zeineba HAYATO (Ethiopie) : 2’40’23

2- Salina JEBET (Kenya) : 2’42’48

3- Razan MUQBEL (Jordanie) : 3’35’09

Résultats du 10 km

Hommes

1- Ra’fat QASEM (Jordanie) : 28’20

2- Fathi SULEIMAN (Jordanie) : 28’40

3- Mohammed RAJA (Jordanie) : 29’00

Femmes

1- Sojod ALGHTABA (Jordanie) : 37’48

2- Hanoia HASBALA (Soudan) : 39’20

3- Salwa KHALIL (États-Unis) : 39’28