Accès direct au contenu

Ennemis pour la vie

Messi-CR7 : Les dates-clés de leur rivalité

Ronaldo-Messi

La Liga vient de reprendre ses droits, et le Barça ainsi que le Real Madrid entrent en lice ce dimanche soir. L’occasion pour Cristiano Ronaldo et Lionel Messi de connaître leur premier duel à distance de la saison. Retour sur trois ans de rivalité espagnole entre les deux Ballons d’or.

CR7 rafle le premier sésame : Fin d’année 2008, Cristiano Ronaldo est élu Ballon d’or en terminant en tête des votes devant Lionel Messi. Un trophée individuel qui vient récompenser son excellente saison sous le maillot de Manchester United (Ligue des champions, Premier League et Coupe du monde des clubs), et quelques mois plus tard l’international portugais devient le joueur le plus cher de l’histoire puisque le Real Madrid le fait débarquer en Espagne pour 94 M€. Avantage CR7…

L’accueil empoisonné de Messi : 29 novembre 2009, 15ejournée de Liga au Camp Nou. Cristiano Ronaldo vit le premier Clasico de sa carrière, face à lui l’étoile montante du football mondial Lionel Messi. Aucun des deux acteurs ne trouvera le chemin des filets, mais le Barça s’impose finalement (1-0) avec une prestation décevante de la part du Portugais. L’adaptation en Liga est plus délicate que prévu, et Messi prend le pas.

Messi, acte I : Et le premier pour Lionel Messi ! Un an après avoir été contraint de reconnaître la victoire de son grand ennemi CR7 dans la course au Ballon d’or, l’international argentin a amplement mérité le sien pour cette année 2009. Après avoir tout raflé sur son passage avec le FC Barcelone et terminé meilleur buteur de la Ligue des champions (7 buts), Messi connait ses premiers grands moments de gloire.

La Manita infernale : Ce 29 novembre 2010 restera gravé à vie dans l’esprit de José Mourinho. Le FC Barcelone écrase son adversaire Merengue pour la première du Special One (5-0), et Cristiano Ronaldo est fantomatique. De son côté, le lutin Messi enchaine les courses et les gestes techniques toujours plus impressionnants et s’il ne marque pas, l’Argentin renvoie une fois de plus CR7 à ses devoirs en championnat.

Messi, acte II : Malgré une Coupe du monde 2010 relativement décevante, Lionel Messi soulève son deuxième Ballon d’Or consécutif et termine en tête du classement devant ses compères barcelonais Iniesta et Xavi. Ronaldo se situe au sixième rang, et ni sa saison en club ni ses performances internationales n’ont apporté satisfaction.

La Coupe pour CR7 : Ecœuré par cette série d’échecs devant Lionel Messi, Cristiano Ronaldo se voit dans l’obligation de passer la seconde. Finale de la Coupe du Roi, le 21 avril 2011 et cette fois-ci le Real s’impose sur le fil (1-0) grâce à un but de l’attaquant lusitanien en prolongations. Un premier bras de fer couronné de succès pour l’ancien Red Devil en Espagne qui soulève le trophée sous les yeux de son rival.

Messi, acte III : Jamais deux sans trois, et Messi ne fait pas défaut à la règle en raflant son troisième Ballon d'Or consécutif durant l'hiver 2011. Fort de ses nombreux trophées soulevés durant la saison (Ligue des Champions, Liga, Supercoupe d'Espagne, Supercoupe d'Europe, Coupe du monde des Clubs), le Sud-Américain a été préféré à Cristiano Ronaldo en récoltant près de 50% de l'ensemble des suffrages. Historique.

2011-2012, la saison de tous les records : Comment parvenir à dégager le véritable vainqueur du dernier exercice en Liga ? Si le Real Madrid de Cristiano Ronaldo a été sacré champion d’Espagne avec un total de 100 points, Lionel Messi a terminé la saison avec pas moins de 50 buts au compteur en championnat (46 pour CR7). Deux records qui ont défrayé les chroniques ibériques et qui ont longtemps tenu le pays en haleine. Les pronostics sont désormais lancés dans ce nouveau duel qui commence pour la saison 2012-2013.