Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Les chantiers d’Antero Henrique

Le mercato estival vient d’ouvrir ses portes et Antero Henrique est attendu au tournant. Le nouveau directeur sportif du PSG a en effet du pain sur la planche et doit rapidement faire oublier les erreurs de ses prédécesseurs. Décryptage.

En acceptant le poste de directeur sportif du Paris Saint-Germain, Antero Henrique sait surement à quoi s’attendre. La tâche est énorme et sa mission est capitale. Depuis le départ de Leonardo en 2013 le poste est quasiment vacant. Olivier Létang a très longtemps été adjoint de personne avant de devenir l’année dernière le directeur sportif du PSG avec la réussite que l’on connait (Cabaye, Stambouli, Krychowiak). Patrick Kluivert a débarqué l’été dernier avec l’étiquette de directeur du football et un rôle très élargi. Sûrement trop pour quelqu’un d’aussi peu expérimenté à ce poste. Finalement, le PSG vit sur l’héritage laissé par Leonardo, mais cela ne fonctionnera pas éternellement. Il était temps de changer et d’attirer un directeur sportif expérimenté, respecté et surtout doté d’un réseau important. Antero Henrique possède ces qualités, à lui de les mettre au service du PSG. Et la tâche n’est pas négligeable.

Un mercato de qualité

Bien évidemment, le domaine dans lequel sera attendu Antero Henrique est le recrutement, surtout après ce qui s’est passé l’été dernier. Un mercato raté dans les grandes largeurs par le duo Kluivert-Létang qui a dépensé 35M€ pour Krychowiak et 25M€ pour Jesé. L’expérience et le réseau du dirigeant portugais lui ont permis de connaître le succès au FC Porto. Il sera donc très attendu et n’aura pas le droit à l’erreur. Et cela passera autant par des arrivées que par des départs. Bien vendre sera très important bien que le PSG disposerait d’une enveloppe de transferts avoisinant les 220M€. Son entente avec Nasser Al-Khelaïfi et Unai Emery sera d’ailleurs décisive pour mener à bien sa mission et il pourrait même s’associer à Maxwell. Reste à savoir s’il s’appuiera sur le même réseau de scouts que celui qu’il avait mis en place à Porto. Malgré tout, il travaille également sur le long terme, et il ne faudra pas seulement juger son résultat sur cette période de mercato. C’est probablement sur plusieurs années qu’on verra la patte Henrique.

Une formation à relancer

Et parmi les autres dossiers chauds, il faudra également gérer la formation. Le vivier existant en île de France est énorme et le PSG n’en a jamais réellement profité. Patrick Kluivert s’est cassé les dents sur la signature de nombreux contrats pro et aura vu filer plusieurs espoirs du club. Si les agents de ces jeunes joueurs ont évidemment une part de responsabilité dans cette situation, la direction sportive du club de la capitale aurait dû anticiper. Il n’est évidemment pas dit que Dan-Axel Zagadou ou d’autres deviendront des références dans leurs nouveaux clubs, il est tout de même dommageable que les Parisiens n’en profitent pas plus. Antero Henrique sera donc également attendu dans ce domaine. Être capable de dénicher de grands talents, mais aussi de les conserver et de les faire exploser au PSG comme cela a été le cas avec Presnel Kimpembe ou encore Adrien Rabiot. Il faut se souvenir qu’au moment où QSI a repris le club, Nasser Al-Khelaïfi ne cachait pas que son rêve était de trouver « le nouveau Messi ». De préférence dans le bassin parisien. Cette quête doit continuer et mieux s’organiser.

Enfin un patron 

Mais Antero Henrique ne sera pas simplement jugé sur sa capacité de recrutement. Depuis le départ de Leonardo, le PSG n’a plus de patron. Un rôle que n’a jamais su incarner Patrick Kluivert et que n’incarnera jamais Nasser Al-Khelaïfi à la fois président et meilleur ami des joueurs. Par conséquent, le nouveau directeur sportif parisien devra également convaincre sur ce terrain-là. Le club de la capitale se fait marcher dessus par des agents et même par certains joueurs. Une réalité à laquelle Antero Henrique doit mettre fin. En premier lieu, faire taire une bonne fois pour toutes Donato Di Campli, l’agent de Marco Verratti, qui a pris la fâcheuse habitude de mettre la pression sur le PSG. Il faudra également être intransigeant avec les joueurs eux-mêmes. Concrètement, Serge Aurier ne doit plus faire partie de l’effectif. Il aurait dû déjà être licencié après sa vidéo. Antero Henrique va devoir les surveiller de près. Les joueurs du PSG ont pris trop de mauvaises habitudes auxquelles il faut mettre fin. Pour passer dans une nouvelle dimension et enfin devenir un grand club, il devra être intransigeant. Le Milan AC se permet de mettre la pression sur Mino Raiola, l’un des agents les plus puissants du monde, quand le PSG subit celle de Donato Di Campli, qui ne vit qu’à travers Marco Verratti. C’est donc vers l’exemple du club italien que doit tendre Paris. Et Antero Henrique est aussi là pour ça.

@Arthur_Montagne

Articles liés