Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Garcia prend position pour le fair-play financier

Rudi Garcia

Le PSG a été l’un des premiers clubs d’Europe à faire les frais du fair-play financier. L’entraîneur français de l’AS Rome Rudi Garcia a fait part de son avis à ce sujet.

Le fair-play financier devrait incontestablement bouleverser le prochain mercato estival. D’ailleurs, celui-ci a déjà fait son effet auprès notamment du Paris Saint-Germain et de Manchester City qui ont été sanctionnés par l’UEFA d'une amende de 60M€ et d'une interdiction d’augmenter sa masse salariale pour les deux prochaines saisons. Un fair-play financier qui ne fait évidemment pas l’unanimité.

« UNE CERTAINE ÉQUITÉ ENTRE LES CLUBS »

Cependant, l’entraîneur de l’AS Rome Rudi Garcia semble plutôt partisan de cette nouvelle règle mise en place dans le monde du football. Le Français a livré ses arguments dans l’Equipe. « Je trouve ça logique que l'UEFA ait mis un cadre en place pour qu'il y ait une certaine équité entre les clubs. Le mécénat équilibre tes comptes mais, du jour au lendemain, le club peut couler si le propriétaire s'en va. C'est dangereux. »

« POUR LES ITALIENS, PARIS EST DEVENU UN GRAND CLUB »

Forts de l’arrivée des nouveaux investisseurs qataris et russes, le PSG et l’AS Monaco ont évidemment pris une dimension nettement plus importante en Europe. Les deux cadors de Ligue 1 visent à présent un titre en Ligue des Champions grâce à leurs superstars pour lesquelles Parisiens et Monégasques ont dépensé des fortunes. Deux clubs dont la notoriété est logiquement en forte hausse, même en Italie d’après Rudi Garcia« Oui, on parle beaucoup de Paris et de Monaco. En bien. Pour les Italiens, Paris est devenu un grand club, craint, respecté. »

Articles liés