Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Daniel Riolo dresse un constat accablant sur la gestion du cas Rabiot !

Sur le plateau de l’After Foot, Daniel Riolo n’a pas caché sa déception quant à la gestion du dossier Adrien Rabiot par le PSG, tout en soulignant que Véronique Rabiot devra rester en retrait à la Juventus.

Ce dimanche, la Juventus a elle-même pré-officialisé l’arrivée d’Adrien Rabiot au club bianconeri. Par le biais d’une publication sur le compte Twitter du club, la Juve a posté des clichés de l’atterrissage du désormais ex-joueur du Paris Saint-Germain. Il devrait passer sa visite médicale dans les prochaines heures à Turin avant que son arrivée à la Juventus ne soit validée. Des avancées concrètes qui ont permis à Daniel Riolo de taper du poing sur la table quant à la gestion de la direction sportive du PSG du cas Adrien Rabiot, en n’omettant pas de remettre Véronique Rabiot, mère et agent omniprésent du joueur, à sa place.

« Paris n’est pas une institution qui a été assez forte pour le gérer et que la Juve le sera »

« S’il y a un club capable de tordre des personnalités tordues, c’est bien la Juve. Je suis curieux de savoir comment va se comporter maintenant Véro (NLDR Véronique), la maman, parce que je ne crois pas qu’à la Juve on peut faire ce qu’elle a fait toute sa vie, c’est-à-dire téléphoner partout où il est passé, comme quand il était gamin à City. Je suis curieux de savoir comment ça va se passer là. Est-ce qu’elle se permettra de téléphoner, de faire ce qu’elle a toujours fait dans sa vie. D’être omniprésente, et notamment au PSG. On dit souvent que les joueurs qui ont eu des problèmes en France rentrent dans le rang à l’étranger. Je pense qu’il rentrera dans le rang qu’il le veuille ou non, parce que Paris n’est pas une institution qui a été assez forte pour le gérer et que la Juve le sera. En tout cas il sera dans les meilleures dispositions pour montrer ce dont il est capable et il n’y a pas de raison de douter, c’est un bon joueur. Encore une fois il pourrait y avoir des regrets (NDLR à Paris), mais en France on est incapable de gérer les joueurs », a confié Daniel Riolo sur le plateau de l’After Foot au micro de RMC Sport.

Articles liés