Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : «Aurier ? La valeur marchande est obligée d’être prise en compte»

Alors qu'il devrait être fixé mercredi sur sa suspension, Serge Aurier peut-il être licencié par le PSG malgré une valeur marchande élevée ? Éric Carrière donne son avis.

Après la parution d’une vidéo dans laquelle Serge Aurier insultait Laurent Blanc et certains de ses coéquipiers, les dirigeants du PSG se décident actuellement sur la sanction à prendre. Arrivé de Toulouse pour 12M€ l'été dernier (après une saison en prêt), Serge Aurier disposerait désormais d'une valeur marchande avoisinant les 20M€. L’une des raisons pour lesquelles Nasser Al-Khelaïfi n’envisagerait pas de licencier son joueur pour faute grave. Éric Carrière, ancien champion de France avec l’Olympique Lyonnais, s'est confié sur ce dossier chaud du PSG

« La valeur marchande est obligée d’être prise en compte »

« La valeur marchande est obligée d’être prise en compte. Par rapport à Laurent Blanc, il a dû dire à sa direction ce qu’il ferait. Il faut remettre dans le contexte. Il a fait quelque chose dans le privé. Il ne s’est pas rendu compte que ça passerait dans le public. Dans un vestiaire, tout le monde ne s’entend pas. Il faut faire attention à ce que l’on dit, que ce soit dans le football ou dans une entreprise », explique Carrière sur le plateau des Spécialistes de Canal+.

« Aurier n’a pas non plus raté des entrainements comme Cavani »

Dans la suite de ses propos, l’ancien milieu de terrain français défend Serge Aurier en le comparant notamment à Edinson Cavani : « Il n’a pas non plus raté des entrainements contrairement à Cavani. Dans leur communication, les jeunes s’insultent entre eux. C’est malheureusement la même chose. Pour eux, c’est une manière de communiquer, de faire les malins, mais ils s’apprécient. Ce n’est pas un souci entre les joueurs ».

Articles liés