Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Les détails du deal pour Aliadière révélés ?

Jérémie Aliadière, FC Lorient

Au lendemain du dernier coup de théâtre dans le dossier Khalifa, L’Equipe précise les détails du deal entre le FC Lorient et l’OM pour Khalifa.

« Je ne peux pas vous dire qu’il (ndlr : Jérémie Aliadière) va arriver. Est-ce que c’est un joueur qui a un profil qui nous intéresse ? Oui, bien sûr. Après, est-ce que ça se fera ou pas ? C’est tellement compliqué de "faire" un joueur. Mais son profil nous intéresse. C’est ce qui devrait se faire si Khalifa part. Mais il n’est pas encore parti alors tout reste hypothétique. » Jeudi, au micro de RMC, José Anigo ne voulait pas trop s’avancer. Et il n’a pas eu tort. Dans la soirée, La Provence révélait que Saber Khalifa avait repoussé les avances de deux clubs qatariens. L’OM avait pourtant tout préparé pour Jérémie Aliadière.

UN TRANSFERT À 1,2 MILLIONS D’EUROS

« Le président de l'OM, Vincent Labrune, avait négocié en direct avec son homologue lorientais, Loïc Féry, un transfert de l'avant-centre pour une indemnité de 1,2 M€. Le joueur, quant à lui, avait donné son accord pour un bail de deux ans et demi. Il était attendu dans la journée à Marseille... » peut-on lire dans l’édition du jour de L’Equipe. Une recrue de dernière minute en provenance de Lorient, l’OM commence à en avoir l’habitude. Le présient lorientais a toutefois démenti ce vendredi la somme avancée par L'Equipe.

MONNET-PAQUET PAS CHAUD ?

Dans les négociations pour Jérémie Aliadière, le président lorientais Loïc Féry n’avait pas hésité à proposer un autre joueur en la personne de Kevin Monnet-Paquet. Sous contrat jusqu’en juin 2014, « KMP » a refusé de prolonger son contrat. C’est pourquoi son président essaye de le vendre cet hiver… Mais l’ancien Lensois « s'interrogeait sur l'opportunité de signer à Marseille alors qu'il peut jouer de sa liberté, l'été prochain, pour empocher une belle prime à la signature et choisir un club où il aura vraiment une chance de jouer. Hier soir encore, il était très hésitant. »

Articles liés