Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Labrune encensé pour sa gestion du conflit avec Bielsa !

Vincent Labrune, OM

Ancien entraîneur de l’OM, Gérard Gili s’est livré sur beau visage affiché par l’OM via le blog de Hélène Foxonet, journaliste à L’Equipe.

De retour dans le sud de France après une expérience au Qatar, Gérard Gili a endossé le costume de supporter en étant abonné au stade Vélodrome. Alors qu’il prend du plaisir à voir jouer les Marseillais depuis l’arrivée de Marcelo Bielsa, celui qui a été champion de France à deux reprises sur le banc olympien est revenu sur le récent conflit qui a opposé l’Argentin à Vincent Labrune.

« POSITION TRÈS INTELLIGENTE DE LA DIRECTION »

« Il est venu ici en patron du sportif. Il est complètement autonome dans sa démarche, comme il l’a toujours été dans sa vie. Quand il ne l’est plus, il s’en va. Alors, oui, il s’est exprimé, et cela ne surprendra plus quand il le fera encore. Et je trouve très intelligente la position de la direction, de ne pas envenimer le conflit. Il faut prendre en considération la personnalité de Bielsa si l’on veut travailler avec lui. Un conflit avec lui n’avait aucun intérêt pour le club, n’en déplaise aux beaux penseurs en tout genre, adeptes de la sanction et du yaka. Cela a été géré intelligemment, parce qu’il n’était pas nécessaire de se mettre en opposition avec son entraîneur. Surtout avec les résultats qu’il a et le spectacle proposé. Il fait son job avec ses particularités, avec de l’énergie, du cœur » a jugé Gérard Gili, persuadé que l’OM peut concurrencer le PSG.

L’OM DANS UNE « FAIBLE » LIGUE 1

« Oui, je les vois en rival du PSG, car ils ont aussi un calendrier qui correspond à leurs moyens physiques. La récupération, ca pompe beaucoup d’énergie, on l’a vu contre Saint-Etienne où ils ont un peu faibli en seconde période avec un milieu déserté. Ce jeu exige une condition physique maximale, mais l’OM doit surmonter ce paramètre, surtout avec une Ligue 1 aussi faible. Certaines équipes sont en Ligue 1 par hasard, et plus encore, pour moi, certains joueurs qui n’auraient jamais dû signer un contrat pro. Ils ne réussissent ni un contrôle ni une passe, ils ne disposent d’aucune des qualités pour être pro. »

Articles liés