Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Quand Christophe Galtier a refusé le poste d’entraîneur…

Alors que Christophe Galtier fait aujourd’hui les beaux jours de l’ASSE, l’entraîneur aurait pu ne jamais s’asseoir sur le banc des Verts. Avant d’accepter, il s’est posé quelques questions.

Depuis 2009, Christophe Galtier est à la tête de l’ASSE. Un club qu’il connaît très bien puisqu’avant de prendre les commandes du club, il était l’adjoint d’Alain Perrin durant une saison. C’est d’ailleurs au moment du départ de son mentor qu’il s’est vu octroyer les rênes des Verts. Malgré l’opportunité d’entraîner l’une des meilleures équipes de Ligue 1, Christophe Galtier s’est posé énormément de questions, au point même de refuser la proposition.

« S’il ne m’avait pas affranchi… »

Dans une interview accordée au Journal du Dimanche, Christophe Galtier est revenu sur les coulisses de sa nomination à l'ASSE, avouant : « Quand Alain Perrin est limogé, les dirigeants de Saint-Étienne me proposent le poste. Je refuse car, dans mon esprit, je dois partir avec lui comme à Lyon un an plus tôt. Mais, ils ont insisté et j’ai dit que j’allais voir avec Alain. Le Lendemain, ça a duré deux minutes : « Ne te pose aucune question c’est toi qui dois prendre la place ». Ça m’a ouvert une porte, mais c’est surtout son attitude qui a tout débloqué : il a été dans les vestiaires et a légitimé la transition auprès du groupe. S’il ne m’avait pas affranchi, le regard des joueurs aurait été différent, la suite aussi ».

« Ne pas faire la saison de trop »

Sur le banc de l’ASSE depuis 2009, Christophe Galtier pourrait toutefois avoir fait la saison de trop. C’est ce que pense Eric Di Méco : « Je lui reproche d’être resté à Saint-Etienne. Ça fait six ans, alors que la durée de vie d’un entraîneur est de trois ans dans un club. Quand chaque année tu perds tes meilleurs joueurs, tu dois faire avec et puis tu te fais taper dessus. Enfin si j’avais dû lui donner un conseil, ça aurait été de ne pas faire la saison de trop. On ne peut pas lui enlever tout ce qu’il a fait depuis qu’il est arrivé à Saint-Etienne. Là il est dans le dur, mais au classement il est toujours là. Au bout de six ans dans un groupe, tu t’uses. La liste noire ? C’est sûrement la petite erreur de communication. J’ai l’impression qu’on arrive au bout d’un cycle avec lui ».

Articles liés