Accès direct au contenu

Droit de réponse

Linadmissibler

le10sport

Dans le Télégramme de Brest à paraître demain, Raymond Domenech a donné sa vision de la déclaration de Karim Benzema. Sans l'épargner.

Évidemment, cette déclaration ne devait pas rester sans suite. Pour avoir confessé que son entrée face à la Roumanie s'était faite sans envie, sans avoir la motivation de se donner à 100% avec les Bleus, Karim Benzema a jeté un pavé énorme dans une mare bien remplie. Forcément, les regards étaient donc braqués vers Raymond Domenech, et sa réplique, après plusieurs jours de silence, a fusé avec fracas.

«Ce qu'il dit d'abord est inadmissible. C'est une erreur de le faire, une erreur de le dire. Mais derrière, il dit qu'il a compris que, même s'il doit rentrer cinq minutes, il montrera quelque chose. Je retiens ça. Je ne condamne pas des gens sur une phrase. Que Karim montre sur le terrain que la dernière phrase qu'il a dite est plus importante que celles d'avant», confie-t-il au Télégramme de Brest. Au veille de l'annonce de la liste pour le duo Féroé-Autriche, le flou autour du cas Benzema est donc entier.