Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Toutes ces révélations qui inquiètent sur le vestiaire parisien…

Le PSG tâtonne depuis le début de la saison en Ligue 1. Les résultats ne sont pas là et les Parisiens pointent déjà à sept points du leader, l’OM. Le vestiaire, lui, n’est pas forcément très uni.

Il y a d’abord cette déclaration de Carlo Ancelotti, l’entraîneur du Real Madrid, qui a coaché le PSG jusqu’en mai 2013. « La deuxième saison, des cadres de l’équipe actuelle comme Thiago Silva et Ibrahimovic nous ont rejoints. Cette saison-là, on n’a pas fait du mauvais boulot puisqu’on a remporté le championnat de France mais les dirigeants n’étaient pas contents pour autant […] Quand j’étais là-bas, chaque match que nous perdions débouchait sur des engueulades », a lâché Ancelotti dans So Foot. Des tensions qui existent toujours…

LE STATUT PRIVILÉGIÉ D’IBRA…

Le PSG peine en ce début de saison en Ligue 1 (six matchs nuls en neuf matchs) et certaines tensions resurgissent. L’Equipe expliquait fin septembre que certains joueurs du PSG, notamment des joueurs français, comme Matuidi et Cabaye, vivaient mal le fait que des joueurs proches de Zlatan Ibrahimovic comme Gregory Van der Wiel, Marco Verratti, Maxwell ou encore Thiago Motta disposent de statuts d’intouchables. En gros, qu’ils soient privilégiés.

LE DÉPART DE MAKELELE, LE CAS CAVANI

Évidemment, les résultats sportifs, moyens depuis le début de la saison, n’arrangent rien. Comme le départ de Claude Makélélé, l’ancien entraîneur adjoint de Laurent Blanc, aujourd’hui coach de Bastia, qui faisait « le pont » entre tous les joueurs jusqu’à cet été. Et puis il y a le cas Edinson Cavani qui selon plusieurs observateurs est encore loin d’être totalement intégré au sein du vestiaire parisien. « Selon mes informations, ça se passe très mal entre Cavani et les autres joueurs au PSG », twittait même Pierre Ménès début mai.

Articles liés