Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Quand Pierre Ménès blague sur le fair-play financier

Actuellement présent au Parc des Princes pour la rencontre entre le PSG et Rennes, Pierre Ménès en a profité pour ironiser sur la question du fair-play financier. Explications.

Alors que le fair-play financier réserve quelques sanctions financières assez contraignantes au PSG cet été, ce sujet est au cœur des débats du côté du Parc des Princes. Le journaliste Pierre Ménès, qui se trouve actuellement au sein de l’enceinte parisienne, en a profité pour blaguer sur cette question…

LE TWEET DE LA RIGOLADE

Pierre Ménès a posté une photo de la pelouse du Parc des Princes, accompagné du commentaire suivant : « En raison du fair-play financier le PSG arrose la pelouse pour la dernière fois ». Une manière de tourner en dérision les finances limitées du PSG en vue du prochain mercato estival de la part du journaliste de Canal +, qui s’était montré relativement critique envers l’UEFA ces derniers jours.

« IL FAUT ARRÊTER DE SE FOUTRE DE LA GUEULE DU MONDE »

« Il faut arrêter de se foutre de la gueule du monde… Mais il va où l’argent du PSG ? Les 100 millions d’euros pour Cavani et Lavezzi, qui les a empochés ? Naples ! Alors l’UEFA va empêcher des clubs de prendre de l’argent ? Il y a combien de clubs dans le viseur ? Neuf ? On se fout de la gueule du monde ! L’Atlético Madrid, si ils jouaient en France, la DNCG l’aurait mis en DH depuis cinq ans au moins ! Alors on dit aux richissimes « Vous n’avez pas le droit de dépenser de l’argent », et on laisse les Espagnols avoir des dettes ? Ça n’a pas de sens, surtout pour leur mette des amendes. (…) Il y a une équité sportive avec le Real ? Qui achète Cristiano Ronaldo 95 millions et Bale 100 millions ? Il y a combien de déficit au Barça, à l’Atlético ? Il faut arrêter de se foutre de la gueule du monde… », avait explique Pierre Ménès.

Articles liés