Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Pierre Ménès et l’indispensable Zlatan Ibrahimovic…

Zlatan Ibrahimovic, PSG

Globalement déçu par le visage affiché par le PSG face au FC Nantes (2-1), Pierre Ménès a toutefois retenu un gros aspect positif durant cette rencontre : le doublé de Zlatan Ibrahimovic, l’élément qui faisait cruellement défaut au club parisien depuis deux mois…

Titularisé par Laurent Blanc samedi face au FC Nantes (2-1), Zlatan Ibrahimovic a sorti le PSG d’une belle galère en inscrivant un doublé et alors que son équipe rendait une pâle copie d’ensemble au Parc des Princes. Sur son blog officiel, Pierre Ménès revient en détail sur cette rencontre et souligne de nouveau le rôle incontournable de Zlatan Ibrahimovic au PSG.

« UNE FOIS QU’IL EST CHAUD… »

« Bref, après à peine un quart d’heure de jeu, Paris pouvait s’estimer heureux d’être toujours à 11 et de n’être mené que 1-0. Après ça, c’est vrai que Nantes n’a plus cadré une frappe alors que Paris s’est créé un paquet d’occasions. Mais une nouvelle fois, il a fallu que Zlatan entre en scène pour que le PSG concrétise sa domination. C’est vrai qu’il lui faut 20 minutes pour chauffer son talon, mais une fois qu’il est chaud, c’est lui qui fait gagner le match au PSG. Il en est à 8 buts en 9 rencontres et à mon avis, sa longue absence est l’explication numéro 1 aux difficultés offensives parisiennes de l’automne », assure Pierre Ménès.

VERRATTI S’EN SORT BIEN

Pierre Ménès revient ensuite sur cette grossière faute de Marco Verratti, qui aurait pu voire dû entraîner un carton rouge pour le milieu de terrain italien du PSG : « Alors ma position, c’est qu’effectivement la faute volontaire peut valoir un simple carton jaune - mais jaune-orangé, quand même. Le problème c’est que le petit Italien lève le pied très haut. Et lors de PSG-Bordeaux, Poko avait pris un rouge direct pour une faute du même genre sur… Verratti. Toujours ce problème d’uniformité des décisions arbitrales ».

Articles liés