Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Le constat inquiétant de Laurent Blanc sur l’hécatombe qui frappe le PSG avant Chelsea !

Laurent Blanc, PSG

Si le PSG a concédé le match nul au Parc des Princes contre Caen (2-2), Laurent Blanc doit surtout composer avec de nombreuses blessures avant la réception de Chelsea.

Pour le compte de la 25e journée de la Ligue 1, le Paris Saint-Germain recevait Caen ce samedi au Parc des Princes. Les Parisiens pensaient avoir fait le plus dur en trouvant le chemin des filets à deux reprises grâce à Zlatan Ibrahimovic et Ezequiel Lavezzi, mais le PSG a dû composer avec une incroyable série de blessures. Marquinhos, Lucas Moura, Yohan Cabaye, Serge Aurier ou bien encore Blaise Matuidi sont sortis et les Normands sont revenus au score en fin de rencontre. Alors que le PSG affronte Chelsea mardi lors des huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions, Laurent Blanc a dressé un constat inquiétant.

« ON A PRIS UN SACRÉ COUP… »

« C’est un scénario très dur à accepter au niveau du score et des blessés. Si on m’avait annoncé ce scénario, je ne l’aurais pas cru… On a quatre blessés sérieux, absents pour un bout de temps. Forfait face à Chelsea ? Probablement. Ce sont des blessures musculaires. Cabaye, il s’est claqué aux adducteurs, Marquinhos, ce sont les ischios, il m’a dit qu’il ne pouvait plus continuer. Serge Aurier, ce sont les quadriceps et Lucas les adducteurs… Pour Matuidi, c’est un coup derrière le genou. C’est un coup donc c’est moins préoccupant. On l’a sorti par précaution. Pastore ? Il est en voie de rétablissement, mais on ne peut pas dire qu’il sera dans le groupe face à Chelsea… On a pris un sacré coup au niveau de la santé. »

« UN CHALLENGE EXTRAORDINAIRE »

« On va basculer avec les valides sur ce match contre Chelsea. Des blessures liées à la pression ? Des spécialistes analyseront cela. C’est beaucoup de malchance en tout cas. Un effet fédérateur ? C’est toujours ce que l’on dit. On a vu que le public était avec nous. On aura besoin de lui mardi. Le staff technique et l’équipe se seraient passés de ces points négatifs… Nous jouerons crânement notre chance même si on n’a pas beaucoup de solutions, quatre ou cinq blessés, ça va compter. Il faut avoir une réaction d’orgueil et surmonter la difficulté. C’est un challenge extraordinaire. On l’a fait face à Barcelone dans des circonstances difficiles, il faut le refaire », a ajouté Laurent Blanc.

Articles liés