Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Ibrahimovic, vers un retour plus tôt que prévu ?

Zlatan Ibrahimovic, PSG

Touché lors des quarts de la Ligue des Champions contre Chelsea, Zlatan Ibrahimovic souffre d’une lésion musculaire à la cuisse droite. Cependant le suédois pourrait rejouer plus tôt que prévu.

Présent dans les tribunes du Parc des Princes samedi, Zlatan Ibrahimovic a assisté à la victoire du PSG contre Reims qui rapproche un peu plus le club parisien d’un second titre consécutif. Touché lors des quarts de finale aller de la Ligue des Champions contre Chelsea, le buteur du Paris Saint-Germain souffre d’une lésion musculaire sérieuse à la cuisse droite. Une blessure qui nécessite, en temps normal, au moins un mois d'arrêt.

EXAMEN PRÉPONDÉRANT VENDREDI

Selon Le Parisien, « Zlatan Ibrahimovic s'est voulu rassurant avec ceux qui prenaient de ses nouvelles. Au sein du club, l'ambiance est moins sereine ». « On va voir cette semaine comment il réagit et on fera un point vendredi », a indiqué le docteur Rolland. Un examen qui sera « prépondérant dans la mise en place du protocole de soins et les conclusions sur la durée de son indisponibilité », selon L’Equipe. « La lésion étant située plus bas sur la cuisse que dans les cas de Thiago Silva ou d'Edinson Cavani quelques semaines plus tôt, pour des lésions comparables, le staff médical parisien espère que l'attaquant suédois puisse revenir plus vite qu'eux », est également indiqué dans le quotidien.

SE SOIGNER À L’ÉTRANGER

De plus, le Paris Saint-Germain souhaiterait compter sur son buteur suédois pour les demi-finales retour de la Ligue des Champions en cas de qualification le 29 ou le 30 avril. « En interne, on sait ce pari risqué, mais on est prêt à le tenter puisque le Suédois ne participe pas à la Coupe du monde. En cas d'élimination dans deux jours, ce coup de poker pourrait être tenté pour la finale de Coupe de la Ligue, le 19 avril », est indiqué dans les colonnes du Parisien. Ainsi le club souhaiterait que son joueur se rende à Doha à la clinique Aspetar. « Mais deux ou trois autres destinations sont possibles : Barcelone, la Suède, où il connaît un physiothérapeute depuis plus d'une décennie, et l'Allemagne, auprès du docteur du Bayern Munich Müller Wohlfahrt, qu'il a déjà consulté jeudi », ajoute le quotidien.

Articles liés