Accès direct au contenu

Foot - OM

OM : «On avait dit à Thauvin qu’il était perdu pour le foot»

Florian Thauvin fait preuve de beaucoup de caractère cette saison. Selon son ancien entraîneur Olivier Saragaglia, cette faculté est ancrée en lui depuis toujours.

Florian Thauvin ne lâche jamais rien. L’OM réalise une première partie de saison très moyenne (10ème de L1). Si on peut taper du doigt sur beaucoup de joueurs, il est difficile de reprocher quoi que ce soit au numéro 26 Ciel et Blanc. Si tout n’est pas parfait dans le jeu de Florian Thauvin, il fait preuve d’une grande détermination et d’une incroyable force de caractère. Sur un exploit individuel, c’est d’ailleurs lui qui a permis à l’OM de "forcer le verrou" de Nancy dimanche dernier. Selon Olivier Saragaglia, qui l'a vu débuter à Grenoble, Florian Thauvin a toujours su faire face aux difficultés qui se présentaient face à lui.

« Il ne s’avoue jamais vaincu »

« Il a cette faculté à aller dans le un-contre-un. C'est sa force, mais il l'utilise à bon escient, il est plus limpide dans son jeu. Après une bonne saison à Bastia, il y a eu ce bras de fer avec Lille, puis Marseille. Tout a été vite. Il a peut-être eu tendance à s'éparpiller. Il a fallu qu'il comprenne. À Grenoble, on lui avait dit qu'il était perdu pour le foot à cause de ses problèmes de dos, et il a réussi à rebondir. Il ne s'avoue jamais vaincu », a-t-il précisé.

Articles liés