Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Malaise : Eyraud s’en prend aux supporters après les banderoles contre Gomis !

Alors que Bafétimbi Gomis a été la cible de plusieurs fans olympiens, Jacques-Henri Eyraud vole à son secours. 

Si l’Olympique de Marseille s’est largement imposé face à Nancy ce dimanche (3-0) grâce, notamment, à Bafétimbi Gomis, certains supporters présents au Stade Vélodrome ne lui ont pas accordé un bel accueil. Avant la rencontre, plusieurs banderoles ont été brandies dans les travées de l’enceinte phocéenne (« Mercato bientôt ouvert. Retourne vers les Verts », « Gomis, Gomis, casse toi ») après les déclarations de l’attaquant où il ouvrait la porte à un éventuel retour à l’ASSE. Interrogé sur la chaine officielle du club, Jacques-Henri Eyraud s'offusque de ce genre de comportements.

« Certaines banderoles n'ont pas leur place au Vélodrome »

« 3-0, c’est un bon score. Je crois qu’on a toutes les raisons d’être satisfaits. J’ai l’impression que certains automatismes se mettent en place, une dynamique qui se crée, mais il va falloir confirmer. J'ai une pensée pour Bafé Gomis, car il a marqué, mais j'ai vu certaines banderoles dans le stade qui n'ont pas leur place au Vélodrome qui respire le foot. On peut être passionné, vibrer pour son club, mais on ne doit pas dire des choses comme ça. Je m’expliquerai avec les supporters qui ont cru bon de montrer ces banderoles », regrette le président olympien.

Articles liés