Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Anigo : « Il y a une sorte de fébrilité qui nous habite… »

José Anigo, OM

Alors que l’OM a eu toutes les peines du monde à arracher un point à Sochaux cet après-midi, l’entraîneur marseillais José Anigo a reconnu les lacunes actuelles des Phocéens.

Après-midi difficile pour l’Olympique de Marseille ce samedi à Sochaux. En déplacement chez les Doubistes, qui luttent pour leur maintien, les Marseillais ont bien failli repartir du stade Bonal avec une défaite dans les valises. Mais un but tardif de Nicolas Nkoulou (90e) a permis à l’OM d’arracher un point inespéré (1-1). Réagissant à cette nouvelle contre-performance en championnat, l’entraîneur phocéen José Anigo s’est montré lucide.

« QUAND ON PERD, J’AI LA TÊTE DANS LE SEAU »

« Ça été compliqué de courir encore une fois après le résultat. On n'a pas le droit d'encaisser un but comme ça. On a bien réagi en seconde période et je pense que le résultat est logique au regard de ce qu'on a fait. Quand on perd, j'ai la tête dans le seau. Mais on compte bien se relever. Un point, je prends. Même si ce n’est pas suffisant. L’AS Monaco aussi n'a pris qu'un point ici. Le FCSM est embêtant à jouer à domicile. Ils ne vont rien lâcher pour le maintien et se battre. On a beaucoup de situations en seconde période, mais il nous manque de la confiance pour les conclure. Nous avons un banc jeune, mais qui a pu nous apporter ses qualités en seconde période », a-t-il déclaré au micro d’Infosport après la rencontre.

« MON AVENIR ? CE N’EST PAS IMPORTANT »

« On revient beaucoup trop tard dans la partie pour pouvoir mettre le deuxième. Le contenu de la deuxième période, c’est exactement ce qu’on cherche à faire, à domicile comme à l’extérieur. Mais on a mis une mi temps à s’en rendre compte. Il y a une sorte de fébrilité qui nous habite car le contexte n’est pas simple. Mon avenir ? Ce n’est pas ce qui est important, ce qui est important c’est d’aller chercher des points, de montrer un autre visage. Je finirai les matches et puis je serai là la saison prochaine. Enfin, dans la vie on ne peut pas savoir, ce n’est pas moi qui décide, c’est lui là-haut », a-t-il ajouté, cette fois au micro de BeIN SPORTS.

Articles liés