Accès direct au contenu

Au fond du trou

OM Diawara balance sur Diarra

Critiqué à Marseille depuis quelques semaines, Alou Diarra s'attire désormais les foudres de ses coéquipiers. Même Souleymane Diawara, son meilleur pote dans le vestiaire, s'y est mis.

« Le problème, c’est qu’Alou Diarra a arrêté le foot, mais il ne l’a pas dit. Les Marseillais n’étaient pas au courant ». La boutade est signée Julien Cazarre, chroniqueur dans 100% Foot sur M6, dans Le 10 Sport du 22 septembre, mais ne fait plus du tout rire sur la Canebière. Car depuis son arrivée à Marseille cet été pour 5 millions d’euros, Alou Diarra n’est plus que l’ombre de lui-même. Le capitaine de l’équipe de France, déjà peu convaincant la saison dernière à Bordeaux, évolue actuellement à des années-lumière de son meilleur niveau. Le public du Vélodrome, qui l’a sifflé lors de son entrée en jeu contre Evian, l’a bien compris. Didier Deschamps aussi. Déjà sur le banc mercredi dernier face à Evian (2-0), le milieu défensif marseillais a été remplacé par « DD » samedi à Valenciennes (1-1) dès la 65e minute.

Diawara : "Alou n'est qu'à 30%"
Même Souleymane Diawara, son meilleur ami dans le vestiaire marseillais, commence à s’inquiéter. « Il doit s'adapter, continuer à bosser et sans doute en faire un peu plus, s'investir davantage à l'image du groupe », avait déjà déclaré son ancien coéquipier au Havre et à Bordeaux récemment dans La Provence. Le Sénégalais en a remis une couche ce mercredi matin dans L’Equipe, en marge de la réception de Dortmund ce soir (20h45) : « Je parle beaucoup avec lui. Je lui dis de ne pas se prendre la tête. Il a d’énormes qualités. Il traverse une période difficile. On s’acharne sur lui. Mais vous verrez. Là, il se retient. Attention, il n’est qu’à 30%. Je lui ai dit de se lâcher, de se comporter en leader, de gueuler s’il n’est pas content. Personne ne dira rien ». Voilà des aveux qui confirment bien la tendance : Alou Diarra n’a aujourd'hui pas le niveau.