Accès direct au contenu

Le maillot jaune dans le viseu

Nene vise la Selecao

Auteur d'un doublé samedi à Valenciennes (1-2), Nenê n'en finit plus d'impressionner au PSG et se verrait bien jouer avec le Brésil très prochainement. Et il n'est pas le seul à le penser.

Nenê est en pleine bourre (15 buts depuis le début de la saison) et le PSG, dauphin du championnat, sait en profiter. Venu dans le club de la capitale pour se montrer au Brésil où le PSG est très suivi depuis les passages de Raï, Leonardo et autre Ronaldinho. Interrogé ce dimanche sur RMC sur ses ambitions internationales, Nenê a été franc : « La Seleçao est un objectif. Avant, c'était un rêve d'enfance. J'espère que ça va arriver cette année. Je cherche à être le plus complet possible. La régularité dans un club aussi médiatisé que le PSG est très importante ».

« On suit ses performances » - Mano Menezes
Le Parisien a du se rassurer ce dimanche en lisant les propos du sélectionneur brésilien Mano Menezes dans les colonnes de L'Equipe : « Oui, on suit ses performances, on l’accompagne. Au Brésil, c’était un joueur qui évoluait comme un ailier gauche. Aujourd’hui, il est plus complet, il a plus d’expérience et évolue davantage dans l’axe. »

Le soutien de Raï
Le groupe de pression qui veut emmener Nenê en sélection s'agrandit de jour en jour. Ce dimanche, c'est la légende du PSG, Raï, qui s'exprimait dans Le Parisien : « Nenê a su s’imposer rapidement dans l’effectif, devenir vite décisif, estime l’ancien numéro 10. Il est d’une efficacité redoutable. S’il continue comme ça, si le PSG revient sur le devant de la scène européenne, il pourra prétendre à une place en sélection. »

Première sélection au Stade de France ?
Rien ne semble plus barrer la route de Nenê vers sa première sélection. Hasard du calendrier, la prochaine rencontre verra le Brésil affronter l’équipe de France au Stade de France, le 9 février prochain. Antoine Kombouaré, l'entraîneur parisien, serait alors rassuré. Son joueur ne devrait pas avoir de difficultés pour rentrer dans les temps au camp des Loges.