Accès direct au contenu

INSEPARABLES

Lille et si Hazard faisait partir Garcia

le10sport

Altercation, désaccords profonds, le champion de France en titre connaît des heures difficiles en interne. Du coup, Eden Hazard pense sérieusement à partir, ce qui ne plairait pas du tout à Rudi Garcia.

L’intensité du mercato fait que l’information est presque passée inaperçue. En ce moment, Lille fait davantage parler de lui pour ses joueurs convoités (Gervinho, Hazard, et.) que pour le reste. Et pourtant, un petit grain de sable pourrait enrayer la machine à gagner lilloise. La semaine dernière, on apprenait la démission de Thierry Bonalair, recruteur des Dogues, poste ô combien important pour un club qui sait flairer les bons coups. Si Bonalair a invoqué les traditionnelles « raisons personnelles et familiales » le contraignant à quitter sa fonction, dans les faits, l'homme est en profond désaccord avec ses dirigeants.

Seydoux doit trancher

Si, selon l’adage, le plus dur commence au soir du titre, Lille en fait actuellement l’amère expérience. Selon L’Equipe du jour, Jean-Luc Buisine, le directeur de la cellule de recrutement, et Frederic Paquet, le directeur général adjoint, aurait eu une vive altercation au centre d’entraînement de Luchin. Le second aurait évoqué à plusieurs reprises « une trahison ». En cause : Buisine, ardemment courtisé par Monaco, a rencontré Michel Seydoux, le président lillois, sans en référer à son supérieur, en l’occurrence Paquet. « Si tu n’es pas content, tu peux te barrer à Monaco ! », a balancé ce dernier à l’encontre de son futur ex-collaborateur. La guerre déclarée entre les deux hommes, cette situation rappelle celle de l’été dernier, lorsque Michel Seydoux avait laissé partir Rudi Garcia, en désaccord profond avec Jérôme Lestir, ex-numéro deux du club, avant de se rétracter et de trancher dans le vif. Garcia avait été réintégré quelques semaines plus tard et Lestir débarqué. Aujourd’hui, le président du LOSC doit à nouveau faire preuve de sang-froid.

Les doutes d’Eden, l’ultimatum de Rudi Garcia

Un climat pesant en coulisse qui est très loin de rassurer les joueurs du LOSC convoités à l’étranger, en particulier Eden Hazard. Cité par le quotidien du sport et de l’automobile, l’agent du joueur belge a reconnu que le milieu offensif s’interroge sérieusement sur la suite à donner à sa carrière lilloise. Autre joueur concerné par l’exil : Gervinho. Les dirigeants des Dogues vont rencontrer cette semaine leurs homolgues d’Arsenal pour finaliser le transfert de l’Ivoirien. De son côté, l'entraîneur Rudi Garcia, convoité par l'Inter Milan et qui a déjà perdu Cabaye et Rami, ne cesse de réitérer son ultimatum : « Si Gervinho et Hazard partent, le président le sait, ce sera sans moi la saison prochaine ».Voilà qui est clair !