Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Pourquoi Guilavogui ne pouvait pas réussir à Madrid…

Josuha Guilavogui a vécu une première partie de saison difficile à l’Atlético Madrid. Le joueur de l’ASSE, revenu en prêt cet hiver à Saint-Etienne, n’était pas dans les meilleures conditions pour s’imposer à Madrid.

Josuha Guilavogui est passé par tous les sentiments ces derniers jours. Après une première partie de saison ratée à l’Atlético Madrid, actuel deuxième de Liga, Josuha Guilavogui, 23 ans, est revenu au bercail cet hiver. Le milieu de terrain a été prêté à l’ASSE, son club formateur, jusqu’à la fin de la saison. Guilavogui espère glaner du temps de jeu à l’ASSE et convaincre Didier Deschamps de l’emmener au Mondial au Brésil. Guilavogui a eu l’heureuse surprise d’être rappelé dès ce mois de mars par Deschamps pour le match amical France - Pays-Bas (2-0).

Mercato - ASSE : Pourquoi la prolongation de Ruffier peut capoter…

PAS DE PRÉPARATION AVEC L’ATLÉTICO

Dimanche, sur la pelouse de Lorient, Guilavogui a été moins heureux. Coupable d’une main dans sa surface en fin de match, Guilavogui a précipité la chute de l’ASSE à Lorient (0-1). Une défaite bien malvenue dans la course au podium pour les Verts. Guilavogui, lui, malgré ce contretemps, revit dans le Forez. Le milieu de terrain a vécu des mois très compliqués en Espagne où il n’a jamais eu sa chance. « Ce n’était pas évident car quand vous êtes transféré et que vous revenez six mois après vous avez la sensation d’un échec… Mais quand vous n’êtes pas heureux sur un terrain de foot vous ne l’êtes pas dans la vie », a expliqué Josuha Guilavogui sur beIN SPORTS .

SEULEMENT SIX MOIS DE TRÈS HAUT NIVEAU

Plusieurs raisons expliquent « l’échec » , pour le moment, de Guilavogui à Madrid. Déjà, tout s’est fait très rapidement. Guilavogui ne pensait pas partir l’été dernier, surtout en fin de mercato. Guilavogui n’était pas dans l’optique d’un départ. Il s’est engagé le 2 septembre 2013 avec l’Atlético Madrid. Mais était-il prêt pour le grand saut ? Si vite, si haut dans un club qui joue le titre en Liga… Le milieu de terrain de l’ASSE n’avait que six mois de très haut niveau dans les jambes avec l’ASSE. C’est peu. Mais Guilavogui a été mis devant le fait accompli. 10M d’euros, c’est beaucoup, et l’ASSE ne pouvait pas laisser passer une telle occasion…

UN ENTRAÎNEUR QUI NE LE DÉSIRAIT PAS FORCÉMENT…

De plus, Guilavogui n’était pas dans les priorités de Diego Simeone, l’entraîneur madrilène. Loin de là. « L’entraîneur Diego Simeone n’a pas été mis au courant de l’arrivée de Josuha. Quand on s’en est aperçu, il était déjà trop tard. Alors on a tout de suite compris que cela allait être difficile et que finalement, cela n’était qu’une histoire d’agents et de commissions… », explique un proche du joueur dans Le Figaro. Guilavogui n’avait pas fait la préparation avec l’Atlético, il n’était pas encore prêt à supporter la concurrence dans un grand club et le coach ne le voulait pas spécialement. Ça fait beaucoup. Sans doute trop pour s’imposer dès les premiers mois. Guilavogui a l’occasion, dans un club qu’il connaît par cœur, l’ASSE, de vite rebondir. Et de revenir beaucoup plus fort physiquement, mentalement et psychologiquement à Madrid cet été…

Articles liés