Accès direct au contenu

Foot - AS Monaco

Le Graët : « Trouver une solution à l’amiable »

Monaco n’est pas encore en Ligue 1. Mais le climat entre la FFF, le LFP et le club monégasque s’est considérablement tendu ces dernières heures. Noël Le Graët s’exprime sur le sujet dans L’Equipe.

La Fédération française de football, la Ligue nationale de football et certains présidents de Ligue 1 souhaitent que l’AS Monaco délocalise son siège social en France, afin d’avoir les mêmes charges que les autres clubs de l’élite. Ce que Monaco refuse. 200M d’euros à l’ASM par la LFP et la FFF pour régler le conflit. De quoi rendre furieux le club monégasque : « L' ASM, après consultation de ses conseils juridiques, n'a pas d'autre choix que d’intenter une action en justice afin d’obtenir un règlement judiciaire du litige » .

« Arrondir les angles »

Le président de la FFF, Noël Le Graët, espère régler le conflit à l’amiable. « On avait commencé à négocier avec Monaco, où j’ai rencontré beaucoup de gens. Ca avançait très bien. Les dirigeants monégasques ont changé d’avis hier ou avant-hier. Je suis à la Fédérations lundi et nous allons faire un point juridique et voir la position de l’Etat. Mais ce n’est pas souhaitable. Certains présidents ont une ligne très dure, puisqu’ils sont prêts à ne pas aller jouer à Monaco. A Monaco de rendre la situation plus facile pour nos clubs. La ligne fédérale est claire : arrondir les angles, trouver une solution à l’amiable » , explique-t-il dans les colonnes de L’Equipe.