Accès direct au contenu

FC Pétrole

« Paris peut rivaliser avec le Barça »

« Paris peut rivaliser avec le Barça »

Leonardo à Paris, c’est lui ! Franck Henouda, agent de joueurs, était au cœur des discussions avec les Qataris et nous offre quelques révélations sur leur stratégie.

Qui sont ces investisseurs venus du Golfe et quelles sont leurs intentions ?
Ce sont des gens qui aiment le foot et qui ont des intérêts en Europe. Ils veulent faire une vitrine pour leur pays. Ils ont des compagnies aériennes qui sont très importante. Le foot, pour eux, c’est du marketing, c’est porteur. Cheikh Mansour d’Abu Dhabi est sur City, ils ont un gros marché en Angleterre avec des gens qui viennent chez eux. Emirates est très présent, Qatar Airways aussi… Quand on s’est réuni avec le Cheikh Tamim, ils nous a expliqué qu’on lui avait proposé un paquet de clubs à racheter en Angleterre, Liverpool, Manchester United… Il avait la capacité de racheter United mais il a choisi Paris, d’abord parce qu’il adore la France, il a étudié à la Sorbonne, il un hôtel particulier à Paris. Pour lui, c’est la ville lumière… Il a vite compris que ce serait plus facile de gagner et d’être champion en France plutôt qu’en Angleterre.

 Il avait vraiment pensé racheter Manchester United ?
Il a eu plusieurs propositions, des gens sont venus le voir pour lui proposer de racheter des clubs. Mais il voulait vraiment venir en France et, surtout, il y a une sacré différence de prix entre le PSG et un club anglais ! Pour avoir des résultats rapidement, la Ligue 1, c’est plus facile. En Angleterre, même si tu reprends Liverpool, t’es pas sûr d’être champion.

 Vous avez participé à cette réflexion ?
Non, moi j’ai amené Leonardo et j’ai rencontré le Prince à cette occasion lors d’une réunion. Le Prince, tu ne le rencontre pas comme ça tous les jours, il a d’autres chats à fouetter, il n’a pas que le football. Il nous a bien expliqué, à Leo, à moi et aux personnes qui étaient réunies les opportunités qu’il a eue et pourquoi il a choisi de miser sur le PSG.

 Ils donnent l’impression de n’avoir aucune limite financière…
Ce n’est pas exactement ça. Lui, c’est un mec super intelligent, il ne balance pas pour balancer. Il avait un budget pour monter une équipe et il s’y tient. Le budget a été validé avec Leo, Nasser… Si tu veux mettre 40 millions sur un bras cassé, il va te voir venir. Il n’a pas dit à Leo qu’il avait un budget illimité et qu’il pouvait acheter Cristiano Ronaldo. D’ailleurs, à l’époque, il s’est intéressé à des joueurs comme Neymar, Ganso ou Lucas au Brésil et ils ont hésité. Ils avaient l’argent, il suffisait de payer la clause mais ils ne voulaient pas faire n’importe quoi et surpayer les joueurs. Ils veulent faire une grande équipe à Paris, son discours était clair. Il veut un stade plein, il veut que ce soit la fête à chaque match et pour ça, il sait qu’il faut acheter de grands joueurs. Peut-être que, dans l’avenir il voudra aussi un grand entraîneur de niveau international. Ils ont fait un premier pas cette année et s’ils se qualifient pour la Ligue des champions, ils vont automatiquement se renforcer pour que l’équipe ne soit pas ridicule au niveau européen.

Donc on n’a quasiment rien vu avec le PSG, c’était presque un apéritif, le meilleur reste à venir sur le marché des transferts ?
Je dirais qu’ils prennent le pouls pour le moment, il y a beaucoup de choses nouvelles à mettre en place. Ils font les choses par étape, mais je pense qu’ils vont vouloir monter une équipe pour la gagner. Paris rentre dans la cours des grands mais ils n’auront pas l’obligation de gagner la Ligue des champions dès la première année. Le seul objectif c’est de jouer la Ligue des champions tous les ans.

Avec le PSG, le Qatar n’a aucun objectif de rentabilité ?
Ils sont là pour faire un club qui rapporte. Ils ne sont pas là pour boucher les trous tous les ans. C’est pour ça que, petit à petit, ils mettent en place des gens super compétents. Ils ne sont pas là pour bricoler et jeter de l’argent par les fenêtres. Ils veulent monter un grand club capable de lutter avec Barcelone, Manchester. Ils n’ont rien à voir avec Colony Capital, ils ne sont pas là pour rester trois ans et dire ciao ! Ils veulent un projet sur le long terme.

Ils mettent de l’argent sur le long terme ?
Le Prince est quelqu’un de déterminé. Dans tout ce qu’il fait, il veut le meilleur. C’est un grand businessman, il n’est pas là par hasard. Quand tu regardes ce qu’il a fait… Quand il balance tant d’argent, il sait pourquoi. Il a monté la chaîne Al Jazeera qui est aujourd’hui l’une des premières télé mondiales. Il veut monter une réussite d’entreprise. C’est pour ça que ce serait une grosse déception pour lui s’il n’avait pas un titre à la fin de la saison.

L’obtention de la Coupe du monde en 2022 au Qatar a été un déclencheur ?
Cela en fait partie, bien sûr. Mais acheter un club, c’est un projet ancien bien antérieur à l’obtention de la coupe du monde. Il y a deux ans, déjà, il s’était approché du Paris Saint-Germain pour racheter le club. Il y a eu des discussions, ils ont laissé tomber. Ensuite, ils ont bien étudié le truc. Le mec, il n’est pas fou, Paris c’est une des villes les plus visités du monde c’était l’idéal pour lui. Déjà parce que le rachat n’était pas cher mais aussi parce qu’en investissant 100 ou 150 millions tu peux monter une bonne équipe et être plus facilement champion qu’ailleurs. Il n’a pas choisi ce club n’importe comment. La coupe du monde a eu son importance parce que les Qatariens veulent montrer au monde entier qu’ils jouent un rôle dans le sport.

Le Golfe investit au PSG mais aussi à Manchester City, Malaga, Getafe, ils sont en train de s’offrir le foot européen…
On ne peut pas dire ça, les mecs ne vont pas racheter 50.000 clubs. C’est une autre personne du Qatar qui a acheté Malaga. Mais il a acheté Malaga, pas Valence. Ils investissent de l’argent mais ce n’est pas comparable avec ce que fait le Paris Saint-Germain. Aujourd’hui tu regardes le PSG, sur le maillot c’est Emirates, le stade il s’appelle Parc des Princes, ils ont pas encore fait ce qu’il faut faire. Sur le maillot il faut qu’ils aient Qatar quelque chose, le stade il faudra trouver une solution même si ce sera difficile de dire que c’est plus le Parc.

La rivalité entre le Qatar et les Emirats Arabes Unis pourrait elle pousser les Emirats à venir acheter un autre club français ?
Pourquoi pas ! on sait comment ils sont là bas. Les mecs ils se disent « le Prince a acheté un club, je vais m’amuser à en acheter un autre pour monter une guéguerre sympathique ». Peut-être que Cheikh voudra acheter un autre club français pour ça. Ca peut arriver on ne sait jamais. Ils aiment bien la concurrence, ils le font dans les courses de chevaux, les courses de chameaux…

Ils aiment la compétition, même entre eux ?
Ils aiment beaucoup ces choses-là. Ca fait partie du jeu. Rien n’est impossible.

Il y aura de belles choses à Paris dans les années à venir ?
Oui, c’est sûr. Il va se passer de super belles choses. Le Prince veut faire de grandes choses alors il y aura de grandes choses.

Vous les voyez gagner la Ligue des champions à court terme ?
A court terme c’est très difficile parce que la Ligue des champions est une compétition difficile. Ils vont tout faire pour la gagner le plus rapidement possible, surtout s’ils sont champions dès cette année. Après, même si t’as des gros joueurs, ça ne suffit pas. Barcelone gagne tout parce que les joueurs sont ensemble depuis des années alors il faut être un petit peu patient. On ne peut pas faire de pronostics dans cette compétition. Mais ils mettront tous les moyens possibles pour la gagner un jour, c’est leur objectif. Quand tu mets des sommes comme ça, c’est normal.

Comprenez-vous les personnes qui s’interrogent sur ces capitaux ?
Les capitaux, on sait d’où ils viennent. Ils ont le pétrole, ils ont tout, il n’y a pas de mystère. Ca vient pas de l’exportation des oranges. Tout le monde a le droit de penser ce qu’il veut mais, moi, je pense que c’est une chose superbe pour le football français. Je pense qu’il faut qu’ils fassent ce que Aulas a fait avec Lyon : investir sur les joueurs français et les joueurs de la Ligue 1 pour que les autres clubs puissent en bénéficier. S’ils vont sans arrêt chercher les joueurs à l’étranger, ce ne sera pas génial pour la France.

Surtout que la chaîne Al-Jazeera a acheté les droits de la Ligue 1…
Oui, ils ont tout intérêt à ce que le championnat soit attractif. Mais les mecs sont intelligents, je suis sûr que tout cela est étudié en coulisses.

Beckham, c’est une bonne idée ?
Bien sûr. Personne n’aurait pensé une seconde que Beckham viendrait un jour dans le championnat de France, c’est une très bonne chose pour la Ligue 1. Avec Beckham, tout le monde va vouloir regarder les matchs même contre Caen. En Coupe de France tu peux me croire, les mecs ils vont vouloir tomber contre le PSG, ils pourraient remplir deux stades pour recevoir le PSG. Les mecs ils vont prier pour recevoir le PSG maintenant.

Il y a un vrai fantasme autour des nouveaux moyens du PSG, sont-ils vraiment illimités ?
Les moyens… Comme nous le disait le Prince, s’il le veut il achète Manchester, c’est pas une question de moyen. La question est de faire quelque chose de cohérent. Ils savent que pour être en Ligue des champions régulièrement il faut un budget de 250 ou 300 millions d’euros, ils sont pas fous. Ils vont pas s’amuser à faire ce qui s’est fait à Manchester City où il y a eu des dépenses un peu exagérées. Paris ils ne sont pas fous comme ça. Ils vont faire ca intelligemment. Le Prince connaît très très bien le football, il sait de quoi on parle. Ils vont dépenser ce qu’il faudra pour que l’équipe soit où ils veulent, ni plus, ni moins. S’il y a besoin d’un super centre d’entraînement, ils vont le faire, c’est déjà dans leur projet. Ils vont faire un truc de top et Paris aura un centre d’entraînement de folie. Supposons que demain le Parc des Princes, ils ne peuvent plus jouer dedans et que pour x raisons ils ne peuvent pas jouer au Stade de France, il est capable de construire son propre stade pour le PSG… Tout est possible, selon ce qu’il a envie de faire. Mais avec un souci de rentabilité et en sachant où va l’argent. Il ne va pas dépenser pour le plaisir de dépenser.

Retrouvez l'intégralité du dossier sur l'investissement des pays du golfe en europe dans le 10 sport, en kiosque ce jeudi