Accès direct au contenu

Foot - Ligue des Champions

Ligue des Champions : « La prestation de Chelsea peut donner des regrets à des Parisiens assis sur leur canapé »

Éliminé mercredi en demi-finale de la Ligue des Champions, Chelsea a offert une maigre résistance aux joueurs de l'Atlético Madrid. Une prestation médiocre qui devrait donner des regrets aux joueurs parisiens. 

La route de Chelsea s’est arrêtée mercredi aux portes de la finale de la Ligue des Champions. Après avoir éliminé le PSG en quart de finale, les joueurs de José Mourinho se sont inclinés chez eux face à l’Atlético Madrid (3-1). Dans une rencontre où ils n’ont jamais donné l’impression de pouvoir s’imposer, la performance des Blues doit certainement laisser des regrets au PSG.

« TOUT EST RESTÉ AU STADE DE PROMESSE ET DE PRÉMICES »

Pour Denis Balbir, les joueurs de Chelsea se sont montrés incapables d’apporter le danger sur la cage de Thibaut Courtois… Ce qui devrait laisser énormément de regrets aux joueurs du PSG, selon lui. « José Mourinho aura bien raté sa soirée comme un peu avant lui Guardiola. Ce devait être l'enfer et tout est resté au stade de promesse et de prémices. Peu de talent, peu de mouvement pour gêner l'adversaire, une apathie défensive et des fautes grossières auront eu raison d'une équipe de Chelsea faible qui ne peut donner que des regrets à des Parisiens assis sur leur canapé, alors qu'une finale contre le Real pouvait au mieux leur tendre les bras avec un peu plus de sérieux. Ah regrets éternels... », a déclaré Denis Balbir sur son blog Yahoo.

« LES USURPATEURS NE DURENT PAS »

Décrié tout au long de la semaine pour son style de jeu trop défensif, José Mourinho a même été critiqué en interne avec la sortie médiatique d’Eden Hazard à la fin du match. Pour Denis Balbir, le masque de Chelsea est tombé hier. « Dans une déclaration d'après match, le jeune belge Eden Hazard avoue que son équipe n'est pas faite pour jouer au football mais juste pour contrer. Mourinho va sûrement apprécier mais le sport a quelquefois une morale, et si ce n'est pas toujours le meilleur qui gagne c'est bien aussi de voir que les usurpateurs ne durent pas. », a-t-il ajouté.

Articles liés