Accès direct au contenu

Journal du sport, actualité sportive

Leleve se paie le maitre

le10sport

Ancien joueur de Manchester United, et donc de Sir Alex Ferguson, Mark Hughes, désormais manager de Manchester City, est persuadé de pouvoir dépasser cette saison les Red Devils, notamment en raison du recrutement raté, selon lui, de «Fergie».

«Je mourrai avant que Manchester City soit devant nous.» La phrase est de Sir Alex Ferguson et éclaircit la rivalité accrue entre les deux clubs de Manchester. City, le nouveau riche, fait de l'ombre à son rival. Populairement, c'était déjà le cas. Sportivement, cela pourrait le devenir. La nouvelle confiance des Citizens habite aussi leur manager, Mark Hughes : «J'ai vu beaucoup de leurs matches cette saison et je ne trouve pas qu'ils jouent aussi bien que par le passé. United a perdu deux joueurs importants (Ronaldo et Tevez) et semblent en être affectés.»

Mark Hughes revient surtout sur le sujet sensible à Manchester. Quel est le club le plus populaire de la ville ? Une affiche provocante avait relancé le débat lors de la signature de Carlos Tevez. L'Argentin avait été accueilli par un panneau 4x3 sur lequel était inscrit «Bienvenue dans le vrai Manchester

«Cette affiche a énervé Ferguson pour de bonnes raisons, estime Mark Hughes. Je suis certain que Sir Alex est malade et fatigué d'avoir en permanence des micros sous le nez lui posant des questions sur nous plutôt que sur United. Je comprends que cela puisse l'irriter mais, moi, ça m'amuse

Hughes, qui n'a pas oublié que Ferguson avait traité City de «petite équipe, petit esprit», donne désormais rendez-vous à son ancien mentor : «Nous sommes là et nous sommes prêts pour relever le défi de la ville. Et nous verrons qui aura raison cette saison