Accès direct au contenu

Impressions

Hazard dérange encore en Belgique

hazard

Alors qu’il a réussi ses débuts sous le maillot de Chelsea, Eden Hazard n’est toujours pas un joueur à part entière en sélection belge. Marc Wilmots, son sélectionneur, est même en première ligne.

Débuts réussis avec Chelsea
On a beau faire l’unanimité dans son club, il est parfois difficile de s'imposer en sélection, à l’image de Karim Benzema dont les prestations ne sont guère exeptionnelles ou encore de Lionel Messi, critiqué en Argentine il y a encore peu de temps. Eden Hazard est en train de vivre la même expérience avec la Belgique. Sous le maillot des Blues de Chelsea, il a pourtant déjà conquis les supporters de Stamford Bridge par ses dribbles et ses passes. Avec 2 buts et 4 passes décisives en 16 matchs, il a parfaitement géré le passage de la Ligue 1 à la Premier League et justifie le montant de son transfert.

Des soucis dans le repli défensif
Titulaire à quatre reprises lors des huit derniers matchs des Diables Rouges, il a une nouvelle fois été décevant lors de la victoire (0-3) en Serbie vendredi. Marc Wilmots, interrogé par le site belge 7sur7, fait pourtant tout pour le mettre dans les meilleures conditions : « Vous ne parlez que d'un seul homme et c'est Eden Hazard. Je sais bien que son nom fait vendre. Mais j'ai parlé avec lui. Vendredi, je lui ai demandé de se repositionner sur un flanc, comme ce fut le cas pour lui à Lille. De cette façon, il y avait un équilibre avec Chadli de l'autre côté et Dembélé et Witsel dans l'axe. Eden doit comprendre que la reconversion de la défense vers l'attaque ou de l'attaque vers la défense est très importante dans le football actuel ». En 32 matchs avec les Diables Rouges, Eden Hazard n’a inscrit que deux buts. Insuffisant étant donné son potentiel.

Loin d'être incontournable
Le sélectionneur de la Belgique connaît le talent d’Eden Hazard mais il réclame de la patience: « Je le soutiens. On y arrivera étape par étape. L'important n'est pas de savoir qui joue. Chaque match est un nouveau chapitre. Et on recommence à nouveau. Je n'ai pas de titulaire attitré ». Avant de recevoir l’Ecosse, la place de titulaire d’Hazard n’est toutefois pas assurée. Bien au contraire. Selon le quotidien Het Nieuwsblad, Eden Hazard sera relégué sur le banc par Dries Mertens, auteur d’un très bon début de saison avec le PSV Eindhoven (6 buts et 12 passes décisives en 16 matchs). Les avis concernant son statut de titulaire sont partagés : « C'est peut-être le bon moment pour le mettre sur le banc. Mertens était remplaçant contre les Pays-Bas. Il est rentré et il a été directement décisif. Si cela fonctionne aussi avec Hazard, il pourrait être lancé en équipe nationale », a notamment déclaré Aimé Anthuenis, ancien entraîneur des Diables Rouges et d'Anderlecht tandis que l’entraîneur belge Hugo Broos prend sa défense : « Pourquoi le laisser de côté ? Cela ne l'aidera pas.La polémique autour de lui doit cesser. C'est un fait, qu'il éprouve des difficultés à exprimer son talent en équipe nationale. Mais en club, il est l'un des meilleurs. Donnez-lui du temps. Il doit encore grandir ».