Accès direct au contenu

  1. 13h15 Mercato - PSG : Messi, Neymar… Une opération XXL montée par Campos avec Ousmane Dembélé ?
  2. 13h10 Mercato - ASSE : Un club de Ligue 1 fait une énorme annonce pour Khazri
  3. 13h00 Mercato : Les 5 milieux de terrain les plus chers de l'histoire du PSG
  4. 12h45 Transferts - OM : Longoria contrait de lâcher une offre folle sur le mercato ?
  5. 12h35 Wimbledon : Les records les plus fous du Grand Chelem
Foot - Espagne

Real Madrid : L’attitude de Gareth Bale fait jaser en Espagne !

Alors que le Real Madrid a perdu deux points précieux à Séville cette semaine, Gareth Bale se retrouve aujourd’hui sous le feu des critiques pour un fait de jeu étonnant.

Flamboyant et indestructible il y a encore quelques jours, le Real Madrid a perdu en quelques jours une partie de ses illusions en Liga. Engagés dans une lutte extrêmement serrée avec l’Atlético Madrid et le FC Barcelone, les Madrilènes ont perdu face au Barça (3-4) et au FC Séville (2-1) deux matches capitaux. Lors de cette ultime défaite sur le terrain des Andalous, un fait de jeu fait aujourd’hui beaucoup parler en Espagne…

TOSHACK : « CE CHANGEMENT DE CHAUSSURES, C’EST UN MOIS DE PRISON »

En effet, le quotidien Marca rappelle aujourd’hui que le Real Madrid a encaissé le deuxième but décisif en infériorité numérique, puisque Gareth Bale avait décidé de sortir du terrain pour… changer de chaussures. Une contre-attaque menée par Ivan Rakitic dans la zone qui devait être défendue par le Gallois a abouti au but libérateur de Carlos Bacca (73e). « Le changement de chaussures de Bale à la 70e minute, sortir du terrain pour les changer, c’est un mois de prison. C’est un mois sans que l’entraîneur ne lui parle. Dans l’équipe où j’ai été élevé, Liverpool, faire une chose comme cela est simplement inconcevable », a déclaré John Toshack, ancien entraîneur du Real Madrid et du Pays de Galles (où il a lancé Gareth Bale).

ANCELOTTI FAIT LE POMPIER EN CONFÉRENCE DE PRESSE

Comme un malheur n’arrive jamais seul, Gareth Bale a également sérieusement agacé Cristiano Ronaldo après un coup-franc raté en fin de match. Une mini-polémique que Carlo Ancelotti a tenu à désamorcer aujourd’hui en conférence de presse, rappelant que Cristiano Ronaldo était le tireur de coup-francs n°1 de l’équipe. « La première option est Ronaldo, et la seconde est Bale. Quand Bale prend le ballon pour tirer un coup-franc, cela signifie que Ronaldo est d'accord », a déclaré l’entraîneur italien.

Articles liés