Accès direct au contenu

Foot - Barcelone

Barcelone : « Il faudrait saisir la justice pour toute la merde qu’on envoie à Messi »

Lionel Messi et Gerard Piqué, Barcelone

Alors que le Barça et Lionel Messi ont beaucoup fait parler d’eux récemment pour des raisons extra-sportives, Gerard Piqué a tenu à taper du poing sur la table.

Auteur d’une excellente première partie de saison sur le plan des résultats, le FC Barcelone a beaucoup fait parler de lui ces dernières semaines, mais plutôt pour des raisons extra-sportives. Diverses polémiques ont en effet émaillé le club catalan, parmi lesquels les enquêtes sur le transfert de Neymar et sur les aides étatiques accordées au Barça, les révélations d’El Mundo sur une possible utilisation de la Fondation Leo Messi dans une affaire de blanchiment d’argent, et bien sûr la querelle médiatique entre Lionel Messi et Javier Faus, directeur financier du Barça.

« ARRIVE UN MOMENT OÙ IL FAUT DIRE STOP »

Cadre du vestiaire catalan, Gerard Piqué a profité d’un entretien accordé au quotidien barcelonais Sport pour s’insurger contre toutes ces attaques. « On nous attaque de tous les côtés. Arrive un moment où il faut dire stop. Quelqu’un devrait saisir la justice pour toute la merde qu’on envoie à Messi », a confié le défenseur international (59 sélections, 4 buts), toujours prompt à défendre les couleurs du club blaugrana.

FREIXA : « NOUS ALLONS AGIR POUR CHAQUE AFFAIRE »

De son côté, le club catalan avait assuré récemment par la voix de son porte-parole Toni Freixa qu’il avait bien l’intention de se défendre dans chacune des affaires le concernant. « Nous nous félicitons que le Ministère de l’Intérieur ait immédiatement démenti l’information divulguée par El Mundo (ndlr : pour l’affaire de blanchiment d’argent). Nous voulons exprimer notre préoccupation. Ces derniers temps, des informations qui attentent à l’honnêteté de nos joueurs ont été publiées. Nous en sommes conscients et nous avons l’intention d’agir pour chaque affaire. Le transfert de Neymar ? Le club n’a reçu aucune notification de cette histoire. Nous avons eu l’information à travers la presse. Nous avons agi en totale transparence, nous sommes très tranquilles », avait-il déclaré.

Articles liés