Accès direct au contenu

Bonus malus

Les sponsors des Bleus vont payer au merite

Selon le quotidien « Les Echos », les partenaires de l'équipe de France vont mettre en place un système de bonus-malus en fonction des résultats sportifs des Bleus.

Les sponsors des Bleus semblent en avoir marre de payer au prix fort l'image de l'équipe de France qui s'est considérablement dégradée à la suite du fiasco sud-africain. C'est pourquoi, ils songeraient à intégrer une sorte d'assurance, en tout cas un système identique. Le journal Les Echos révèle que les partenaires de l'équipe de France devraient instaurer un système de bonus-malus en fonction des résultats sportifs des Bleus sur la période 2010-2014 . Particulièrement sur les deux échéances que sont l'Euro 2012 et la Coupe du Monde 2014.

Près de 20 millions d'euros en jeu

Pendant que les clubs français instaurent de plus en plus la prime au résultat dans les contrats de leurs joueurs, les marques veillent également à leurs finances. En cas de mauvais résultats, le budget des Bleus pourrait être considérablement entamé lorsqu'on se penche sur leurs revenus sponsors actuels. Le PMU, GDF Suez et le Crédit Agricole (les partenaires majeurs de l'équipe de France, NDLR) versent chacun 4 millions d'euros par an. Les partenaires officiels (SFR, Carrefour, Sport 2000 et Citroën) rétribuent à hauteur de 1,4 millions d'euros par an et les fournisseurs officiels (Pasquier, Coca-Cola et Continental) pour 500 000 euros annuel. Les joueurs de Laurent Blanc auront donc une petite motivation supplémentaire, mardi, avant d'affronter la Bosnie.