Accès direct au contenu

Stats : Les clés du match

Les lateraux francais face aux remplacants mexicains

Le Castrol Ranking a établi les clés du prochain match entre l'équipe de France et le Mexique. Pour les Bleus, la solution viendra des côtés. Pour le Mexique, du banc de touche. C'est en tout cas ce que disent les statistiques.

En équipe de France, les latéraux détiennent la clé du match

Selon l’outil d’analyse de Castrol Performance, les latéraux Patrice Evra et Bacary Sagna ont été parmi les plus créatifs lors de leur premier match contre l’Uruguay. Evra a réalisé le plus de passes dans les 30 derniers mètres, à égalité avec le surprenant Abou Diaby, mais juste devant Sagna.

Les deux latéraux ont poussé vers l’attaque, même si Sagna s’est montré, comme à son habitude, plus défensif que le capitaine de l’équipe de France. Evra a délivré quatre fois la dernière passe pour un tir français, total le plus élevé à égalité avec Franck Ribéry, tandis que le latéral droit d’Arsenal a crée trois occasions de but. S’ils améliorent leur qualité de centre, les Bleus devraient se créer suffisamment d’occasions pour enfin marquer après une disette de deux matches

Pour le Mexique, les remplaçants peuvent faire la différence

L’outil d’analyse de Castrol Performance montre que le Mexique a crée la différence contre l’Afrique du Sud grace à ses remplaçants, et notamment Andrés Guardado et Cuahtémoc Blanco. Ils ont crée six occasions, soit 55% du total de l’équipe sur l’ensemble du match (11).

Andres Guardado, le milieu offensif de La Corogne, fut particulièrement influent lors de ses 35 minutes de jeu, délivrant la passe décisive pour l’égalisation mexicaine. Il a également réussi plus de 80% de ses passes. Malgré ses 37 ans, Blanco a démontré que l’on devait encore compter sur lui. Rayonnant sur le secteur offensif, il a touché un ballon toutes les 45 secondes – le ratio le plus élevé de l’équipe mexicaine devant Guardado – et crée trois occasions.