Accès direct au contenu

Foot - Equipe de France

France-Ukraine : Mourad Boudjellal charge les Bleus

Mourad Boudjellal

Dans une interview accordée au journal Sud Ouest, le sulfureux président du RC Toulon s’en est pris à l’équipe France et a remis en question le niveau des joueurs français, surcotés selon lui. 

Alors que la France abat ce soir sa dernière carte ce face à l’Ukraine, en match retour des barrages de la Coupe du Monde, tout le monde du sport français donne son avis sur le foot. Celui de Mourad Boudjellal – pas habitué à mâcher ses mots – est sans équivoque. Le Toulonnais fustige les Bleus actuels et regrette la grande équipe de France de la fin des années 90.

France-Ukraine : «Si ça se passe mal, tout le monde sera derrière les Bleus, mais avec le fouet…»

« CETTE EQUIPE N’A PAS D’ÂME »

L’ancien éditeur de BD dresse le constat sévère d’un total désamour des Français pour leur équipe : « Cette équipe, ça fait un moment qu’on la déteste. Alors on se dit qu’il faudrait bien se mettre à l’aimer un peu, qu’on pourrait essayer de faire abstraction de plein de choses... Mais on n’y arrive pas, pour une raison simple : cette équipe n’a pas d’âme. ». Sans équivoque sur l’état d’esprit, Boudejellal charge aussi les Français sur leur niveau, et regrette que l’équipe de France ne soit plus l’institution qu’elle a été : « À part Ribéry par intermittence, personne ne ressort.(…)Aujourd’hui,quand il y en a un qui se blesse, on s’en fout ! Il y a une cinquantaine de joueurs moyens, et qui sont interchangeables. »

L’OMBRE DES GENERATIONS PASSEES

En même temps qu’il charge les joueurs Français actuels, le président Toulonnais dresse une comparaison sans appel avec leurs prédécesseurs de la génération 98/2000 : « Je crois qu’ils paient un lourd tribut, celui de passer après une génération exceptionnelle. On a eu une relation tellement forte avec France 98 qu’on éprouve un dépit amoureux. On a aimé la plus belle femme du monde et on a encore senti son parfum jusqu’à la finale de la Coupe du monde 2006, mais c’est fini. » 

Articles liés