Accès direct au contenu

Fake

Arsenal : Giroud, le faux Robin Van Persie

Olivier-Giroud-Van-Persie

Entré en cours de jeu samedi face à Sunderland, Olivier Giroud n’est pas parvenu à offrir la victoire à Arsenal. Alors que l’ombre de Robin Van Persie plane toujours sur les Gunners, l’attaquant français préfère éviter de se comparer au buteur hollandais.

Une occasion…et puis s’en va

Le 0-0 concédé par Arsenal samedi après-midi face à Sunderland n’a pas vraiment de quoi donner le sourire à Olivier Giroud. L’ancien montpelliérain, entré peu après l’heure de jeu, a eu l’occasion d’offrir un précieux succès à son équipe mais en vain : « C’était la balle de match... Le ballon arrive un peu derrière moi. Je n’ai pas trop le temps de prendre l’information et je ne sais pas si le gardien sort très vite ou pas. C’était le pied droit. Si j’avais été sur le pied gauche... Le coach m’a dit de ne pas me prendre la tête. À Montpellier, je n’avais pas non plus marqué pour mes débuts. Donc, je ne me fais pas de souci. Des occasions, ici, j’en aurai », explique l’intéressé dans les colonnes de L’Equipe. Quelques jours seulement après le départ de Robin Van Persie vers Manchester United (30 M€), Giroud doit se défendre sur un héritage dont il se serait bien passé.

L’heure des comparaisons

Avec 30 buts en 38 apparitions en Premier League la saison passée, l’attaquant hollandais a placé la barre particulièrement haute. Pourtant, si la comparaison avec Olivier Giroud semble inévitable, l’international français réclame de l’indulgence et de la patience auprès de ses supporters : « Les gens sont assez intelligents pour savoir que Robin prenait beaucoup de place ici. Il a fait une dernière saison extraordinaire. Mais, avant cela, lui aussi avait eu besoin d’un temps d’adaptation. Je demande simplement aux gens d’être un peu patients avec moi. Maintenant, je sais aussi qu’Arsenal est un grand club et qu’il a besoin rapidement d’un buteur prêt et efficace », poursuit-il. Mis en concurrence directe avec Lukas Podolski ou encore Marouane Chamakh, l’ex-meilleur buteur de Ligue 1 (21 buts) annonce qu’il n’endossera pas la costume de quelqu’un d’autre pour s’imposer.

« Pas là pour faire oublier Robin »

« Il faut assumer. Je ne suis pas là pour faire oublier Robin. Il a réalisé de belles choses. Moi, je veux juste apporter quelque chose de nouveau », explique Olivier Giroud. Alors qu’il souhaite vivre pleinement sa première expérience à l’étranger, le buteur tricolore craint d’être marqué par les nombreuses attentes qui planent autour de son arrivée à Londres (12 M€) : « Je ne me mets pas plus de pression que ça. Si j’y pense quand j’entre sur le terrain, je vais jouer avec le frein à main ». En attendant, Giroud va chercher à prendre peu à peu ses marques au sein de l’Emirates Stadium. Une première étape indispensable afin de savoir si oui ou non, le nouveau frenchy des Gunners peut devenir le nouveau Robin Van Persie.

Par Guillaume de Saint Sauveur