Accès direct au contenu

Foot - Juventus Turin

Manchester United : Quand Zidane fustige l’erreur de Ferguson avec Pogba !

Paul Pogba, avec Manchester United en 2012

Faisant aujourd’hui les beaux jours de la Juventus Turin, Paul Pogba a quitté Manchester United sur la pointe des pieds. Une belle erreur des Mancuniens d’après un certain Zinédine Zidane.

Devenu incontournable au sein du onze de départ de la Juventus Turin, Paul Pogba ne cesse d’impressionner les observateurs du ballon rond par son impact physique, sa qualité technique et son étonnante maturité pour son jeune âge (20 ans). Formé au Havre, le natif de Lagny-sur-Marne n’a pourtant jamais été professionnel en France, puisqu’il rejoignait en 2009 Manchester United. Apparu à seulement 7 reprises sous le maillot des Red Devils, le milieu de terrain a claqué la porte du club anglais en 2012, qui ne se doutait peut-être pas à l’époque de l’erreur qu’il venait de commettre.

ZIDANE : « IL ÉTAIT LE SUCCESSEUR NATUREL DE PAUL SCHOLES »

Interrogé par le Sunday Mirror sur cet épisode, l’icône française Zinédine Zidane s’est montré très clair. « Le mot « erreur » est quelque chose que vous n’associez pas d’habitude avec la carrière de Sir Alex Ferguson à Manchester United. Mais je pense vraiment que c’était une erreur de laisser partir Paul Pogba. Il deviendra l’un des meilleurs milieux axiaux d’Europe et il était le successeur naturel de Paul Scholes, quelqu’un autour de qui ils auraient pu bâtir leur équipe autour », a confié l’ancien n°10 des Bleus.

MAROTTA : « NOUS NE COMPTONS PAS VENDRE POGBA »

Courtisé aujourd’hui par les plus grands clubs, et notamment le PSG qui songerait sérieusement à lui en vue de la saison prochaine, Paul Pogba est toujours un joueur de la Juventus, comme l’a rappelé le directeur général du club, Beppe. « Il n’y a rien à dire au sujet des bruits qui circulent. Nous ne comptons pas vendre Pogba. Au contraire, nous souhaitons prolonger son contrat. Ce ne sont que des rumeurs. Nous n’avons reçu aucune offre, il n’y a aucune discussion et il n’y a pas de problème à gérer », déclarait-il encore cette semaine.

Articles liés