Accès direct au contenu

Peut encore mieux faire

Lemaitre a encore des lecons

Pour sa première participation à un championnat d'Europe élite, Christophe Lemaître a décroché les lauriers sur 100m. Mais le prodige du sprint français a encore de la marge.

« Je savais que j'avais des chances de médaille et même de médaille d'or. Je suis très content de ma course même si au début mon départ m'a fait peur ». Tout juste auréolé de son titre de champion d'Europe du 100m, Christophe Lemaître n'en était pas moins lucide sur ce qu'il a désormais a travailler : le départ. Scotché dans les starting-blocks, le Français a eu le temps de réaction le plus faible des huit finalistes. « Le départ, c'est mon point faible, a-t-il reconnu. On ne peut pas être parfait ».

Mis à part le départ, le sprinteur originaire d'Aix-les-Bains a encore une grosse marge de progression dans différents domaines. Développer sa musculature pour être plus athlétique et gagner necore en vitesse. Mais aussi gagner en expérience car, à 20 ans, Christophe Lemaître découvre réellement le plus haut niveau cette année. Il a pourtant déjà frappé fort en battant le recordman d'Europe et champion d'Europe, Francis Obikwelu et le grandissime favori de la compétition, Dwain Chambers. Il a également montré qu'il pouvait résister à la pression des grands rendez-vous. Reste juste à encore améliorer tout cela pour aller titiller le roi Usain Bolt.